Maybelline inaugure sa première boutique et sa carte de fidélité [exclu LSA]

|
, , |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

La première boutique Maybelline a ouvert ses portes aujourd’hui, vendredi 14 octobre, à Orléans. Par la même occasion, la marque a lancé sa carte de fidélité qui ne sera valable que dans les boutiques en propre de la marque.

MB
Une boutique ouverte sur la galerie commerciale

La première boutique Maybelline est situé dans le centre commercial Carrefour-Place d'Arc à...

Même si le service presse de Maybelline n’a pas daigné répondre à nos demandes, nous étions quand même présents ce matin à l’ouverture de la première boutique de la marque à Orléans (Loiret). Après tout : qui ne dit mot consent. Puisque c’était une inauguration "pour les consommatrices", nous avons joué les clients. Nous avions peur d’avoir à faire le pied de grue pendant des heures devant le magasin mais heureusement pour nous, Maybelline n’est pas Nyx et ses fans ne sont pas fanatiques. En effet, si pour Nyx, les fans étaient déjà nombreux dès 8h du matin pour les inaugurations des boutiques, les clientes de Maybelline sont, elles, arrivées après 9h. Il est amusant de voir que les premières arrivées - vers 9h15 - étaient des « beautystas » qui n’étaient plus des adolescentes (cœur de cible de Maybelline). L’une d’entre elles avait d’ailleurs plutôt l’âge d’avoir connu les années dorées de Gemey dans sa jeunesse. Voyant qu’elles étaient seules, ces deux beautystas sont allées faire un tour avant d’intégrer la file d’attente qui s’est formée vers 9h30. A 10h, cette queue était composée d’une cinquantaine de personnes qui avaient été attirées par la promesse de cadeaux pour les 250 premières clientes.

Ode à New York

Très petite (moins de 40 m2 selon nos estimations), la boutique met l’accent sur les racines new-yorkaises de la marque. Le mur du fond est décoré d’une vue du haut des gratte-ciels de Manhattan. La boutique est lumineuse avec un gris clair sur les murs et le sol. Par cette couleur, le point de vente  se démarque de la majorité des concepts de magasins de maquillage qui font l’apologie du noir : Sephora, MAC, Bobby Brown ainsi que tout récemment Nyx et L’Oréal Paris. Au sol, du béton ciré et aux murs des briques donc pour rappeler les immeubles new-yorkais. 

Au centre de la boutique, un meuble présente les tendances du moment et les exclusivités de la marque arrivées spécialement des Etats-Unis comme le fond de teint Fit Me. Dans le mur de droite, est intégré le « make-up studio » où les clientes peuvent recevoir des conseils et se faire maquiller par les vendeuses. Au fond, des meubles suspendus mettent en avant les gammes phares de la marque dont Color Show, la ligne à petits prix lancée au printemps. Sur le mur de gauche, les produits de la marque sont classés par catégories : Eye studio regroupe les produits pour les yeux et Face studio ceux pour le teint.

Un concept déconnecté

Quid du digital ? Il est ici inexistant. Non, pardon : au-dessus des caisses, un écran diffuse des extraits de l’émission T’as pas du gloss ? animée par la célèbre EnjoyPhoenix et diffusée  sur la chaîne Youtube de la marque. Le clip publicitaire où Louane chante pour présenter Color Show est aussi diffusé sur cet écran. Le tout évidemment sans le son et donc, sans intérêt. Et avec une demi-heure d’attente à la caisse, nous avons eu le temps, vraiment, d’apprécier le peu d’intérêt de cet écran décoratif. Nous avons eu l’impression d’attendre plus longtemps à la caisse que pour entrer dans la boutique et pour cause : il fallait payer en deux temps. En effet, on nous a demandé de payer à part les exclusivités qui venaient des Etats-Unis. Comme nous avions aussi acheté des produits « classiques », nous avons donc payé deux fois et ce, à l’aide de deux terminaux de cartes bleues différents. Bref, un mode de fonctionnement qui n’est absolument pas adapté aux périodes de forte affluence.

Carte de fidélité

L’attente interminable aux caisses était l’occasion aux hôtesses de proposer la première carte de fidélité de Maybelline. Pour chaque euro dépensé, le porteur de carte reçoit 10 points. Au bout de 300 points, il reçoit un bon de remise de 5 euros valable sur son prochain achat. Recevoir 5 euros pour 30 euros d’achat, c’est très avantageux. Il est précisé que cette carte de ne sera valable que dans les boutiques Maybelline. "Boutiques" au pluriel donc. Voilà qui conforte notre conviction que de nouveaux points de vente vont bientôt voir le jour.

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA