Nescafé crée les "community stores" [En images]

|
, , |

La marque de cafés a ouvert deux flagships en 2015, à Tokyo et Séoul, avec l’agence CBA Retail et Architecture. Grâce aux murs digitaux de la marque, les clients peuvent interagir avec les flagships du monde entier. Les 8 formats de points de vente imaginés pour Nescafé s’adaptent à chaque marché dans le monde. 

Nescafé
Deux flagships communautaires

Nescafé a ouvert deux cafés communautaires, à Tokyo en février 2015, et à Séoul, en novembre...

Ce qu'il faut retenir :
• CBA Retail & Architecture a imaginé pour Nescafé 8 formats de points de vente souples qui s'adaptent à chaque marché dans le monde.
• Les flagships de Nescafé sont équipés de murs digitaux avec lesquels les clients peuvent interagir directement depuis la tablette située sur leur table
• Avec ses concepts Nescafé cherche à séduire les millennials et digital natives

5 000 tasses de café Nescafé sont bues dans le monde chaque seconde. La marque de café de 3 consommateurs sur 4 dans le monde imprime sa signature lifestyle grâce à deux flagships ouverts à Tokyo au Japon en février 2015 et à Séoul en Corée du Sud en novembre 2015. L’agence CBA s’occupe depuis 2011 de la refonte globale de la marque, avec une nouvelle stratégie, une nouvelle identité, et de nouveaux concepts produits. Nescafé propose maintenant un concept lifestyle propre à "rassembler une jeunesse libre, connectée et nomade, cherchant à donner un sens à ce qu’elle consomme" comme le note le communiqué de presse de la marque, daté de mars 2016. Nescafé vise les millennials et digital natives à travers le monde grâce à ses nouveaux concepts de points de vente. CBA a imaginé pour Nescafé, 8 formats de points de vente qui s’adaptent aux 180 pays que vise la marque de café, avec des foodtrucks, des corner dans les universités, et même des hommes sandwich.

Nescafé invente le community store

En 6 mois, le Nescafé Harajaku de Tokyo se classait parmi les 300 cafés tokyoïtes les plus en vue sur TripAdvisor. CBA a mis en place une marque affinitaire et décidé de créer un endroit qui "favorise les connexions humaines" comme l’expliquent Françoise Novel et Marie Mallez, de l’agence CBA. Le café de Tokyo est avant tout un endroit "pour se rencontrer, créer des liens et co-worker" poursuivent-elles. Le concept chaleureux de 220m² évolue en fonction du moment de la journée, grâce à son éclairage et sa lumière. Il s’organise autour d’un "hub créatif, comme l’expliquent Françoise Novel et Marie Mallez, où le barrista peut assurer le show".

Des flagships connectés

Implantés sur le marché asiatique, ces deux cafés communautaires n’ont pas oublié d’être connectés. Chaque tables du Nescafé Harajaku de Tokyo sont équipées d’une tablette qui permet de passer les commandes directement et même de régler sans se déplacer. Les clients peuvent aussi découvrir l’offre de la marque et interagir avec le community wall, un mur digital installé dans le magasin, mais aussi avec tous les Nescafé du monde. Nescafé veut fédérer sa communauté de 35 millions de followers. La marque de café propose aussi une application qui reprend l’ensemble de ces fonctionnalités. 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter