Objets connectés : à San Francisco, Target présente sa maison du futur [En images]

|
, , , , , |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Le distributeur américain Target teste une offre domotique dans un nouvel espace dédié aux objets connectés, baptisé Open House, à San Francisco. Ouvert depuis juillet 2015, ce magasin intelligent est à la fois un espace de vente et un laboratoire dédié à l’expérience.

Target
Visite du Target Open House
Le Target Open House est un concept inédit de magasin connecté autour de la domotique, c’est-à-dire...

Nom de code : Target Open House. Le distributeur américain Target teste, depuis le 9 juillet 2015 à San Francisco, Californie, un concept inédit de magasin connecté autour de la domotique, c’est-à-dire l’univers de "Internet des objets" (IoT) de la maison. Thermostats, serrures, enceintes audio ou volets, les clients du centre commercial Metreon sont invités à déambuler dans un espace dédié à l’expérience des objets connectés. Sur plus de 300 m², ce véritable laboratoire a un objectif principal : expliquer la pertinence de ces nouvelles références qui envahissent le marché. "Nous avons pensé que mettre une maison en situation était le moyen le plus pertinent et accueillant pour présenter ces produits, explique Todd Waterbury, directeur de la création chez Target. Nous essayons d'humaniser et de personnaliser les avantages de ces références, ainsi que de montrer comment ils peuvent interagir ensemble". Ainsi, un appareil de surveillance de bébé est relié à d’autres objets de cet univers, comme une lampe ou une enceinte audio qui diffuse de la musique douce en cas de réveil. "Ce n’est pas un simple espace de démonstration, mais un lieu qui montre de façon inédite comment les objets connectés peuvent créer ensemble des solutions dans le quotidien", poursuit le groupe Target.

Au plus près des start-up les plus innovantes

L’espace est divisé en trois parties. Une partie laboratoire, un lieu de rencontre dédié à la communauté connectée et un espace de vente. La maison a été réalisée en verre acrylique transparent, ainsi que le mobilier. Un dispositif qui permet de mettre les objets connectés et leurs effets, en particulier la lumière, très en valeur. "Target Open House nous aide à observer les produits en temps réel lorsqu’ils sont entre les mains des consommateurs, précise Jenna Reck, directrice des relations publiques chez Target. Cela contribue à nous en apprendre davantage sur la façon dont les produits et services de la maison connectée peuvent prendre vie dans un environnement retail". Des écrans panoramiques permettent d’animer les appareils sur commande, et des scénarios différents sont ajoutés chaque semaine.

Le Target Open House permet également au distributeur américain d’aller à la rencontre d’une clientèle avertie, qui côtoie les entreprises innovantes de la Silicon Valley, et auprès de ces mêmes start-up locales qui gagnent une vraie vitrine physique, et donc un accès à la notoriété. "L'espace va favoriser les connexions entre Target et les entreprises,  et nous allons organiser des démonstrations et des lancements de produits", poursuit Jenna Reck. Et pour proposer l’offre la plus complète possible, Target a développé plusieurs partenariats avec des start-up, dont beaucoup sont implantées à proximité, à San Francisco. Le distributeur a même noué un partenariat avec la plateforme de financement participatif Indiegogo afin de favoriser l’innovation, et a annoncé l'arrivée de références Flic, SmartThings, Sense by Hello, Automatic, Roomba 980 by iRobot, Sonos Play:5, Yonomi, Kinsa, Muzzley en novembre 2015. Les produits présentés sont également commercialisés sur Target.com.

Target veut être un acteur crédible des IoT

Ce concept inédit va-t-il être déployé dans d’autres villes américaines ? Pour le moment, non, selon le distributeur, qui concède toutefois percevoir l'Internet des objets comme la tendance à suivre. "Nous savons que ça va générer une immense valeur", a déclaré Casey Carl, chef de la stratégie et de l'innovation, dans un communiqué. Un vrai pari bâti sur le potentiel énorme du marché des objets connectés, qui devraient générer un chiffre d'affaires mondial de 400 millions d'euros dès 2015, selon une étude GfK. "Target veut être crédible dans l’offre des objets connectés, explique Jenna Reck. Nous voyons encore souvent les réactions étonnées de nos clients et de nous fournisseurs que ne nous attendaient pas sur ce terrain… Et il y a beaucoup de travail à faire, donc nous allons continuer à poursuivre sur cette lancée", prévient la jeune femme.

Le distributeur a également ouvert un compte Twitter dédié, où sont ajoutées chaque jour les nouveautés commercialisées ou en démonstration, et qui informe la communaut des événements.

Target Open House en vidéo

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA