Concepts de magasins

The Dandy Lab, le magasin connecté made in England [En images]

|
, , , , , |

Dédié exclusivement à l’homme, The Dandy Lab est un concept store situé au cœur de Londres, qui propose à ses clients une expérience shopping inédite : laisser la technologie guider les consommateurs tout en privilégiant une offre premium et made in England. Visite en image de ce magasin connecté qui met la digitalisation au service de marques indépendantes britanniques.

The Dandy Lab
The Dandy Lab, magasin connecté à Londres

The Dandy Lab est un concept store dédié exclusivement à l’homme, qui commercialise une...

Londres est-elle devenue "the place to be" pour les objets connectés ? A Spitalfields, quartier branché du centre de Londres, c’est un magasin unique qui incarne cette nouvelle tendance. The Dandy Lab est un vrai concept store. Inauguré le 14 août 2015, ce magasin expérimental, testé pendant 7 mois, invite les consommateurs à vivre une expérience qui se veut inédite. Truffée de capteurs et d'objets connectés divers, la boutique offre une place de choix à la technologie. "Nous voulions travailler avec des marques indépendantes d’une façon originale, explique Peter Ho Tsang Jeun, co-fondateur de The Dandy Lab. La technologie nous est apparue comme l’outil idéal pour révolutionner le monde du retail". Après des premiers échanges sur le réseau de microblogging Twitter, l’équipe obtient le soutien de l’University College London, par laquelle sont passés ses fondateurs. Elle décide de commercialiser des marques exclusivement créées par des stylistes indépendants et britanniques et étudie alors les multiples façons d’introduire la digitalisation au service de leurs produits premium et made in England.

La technologie est omniprésente

111 m² de surface de vente, 38 marques exclusivement britanniques. Les chiffres sont modestes, mais la presse britannique s’est fait largement l’écho de l’ouverture de The Dandy Lab. A première vue, le magasin a tout d’un commerce normal. Vêtements et accessoires masculins à la pointe de la mode sont proposés au cœur d’une boutique claire et épurée, qui cible plutôt les jeunes hommes d’affaires soucieux des tendances actuelles. Mais en y regardant d’un peu plus près, la technologie est omniprésente. D’abord en termes d’équipements : climatisation, luminosité, musique ou couleurs des vitrines, tout est modifiable sur simple commande grâce à une commande NFC placée à l’entrée, ce qui permet de scruter les attentes et les émotions des clients en temps réel. Des mannequins intelligents, un showroom virtuel, des murs interactifs via des tablettes incrustées ou encore un cybercafé ponctuent le parcours-client. Des écrans disposés aux deux étages racontent l’histoire des marques commercialisées, et informent les clients sur la composition des produits, les prix de vente ou encore les stocks disponibles. Une interactivité et une personnalisation qui vont encore plus loin : The Dandy Lab dispose d’un système de visioconférence que les clients et le personnel peuvent utiliser pour communiquer avec les fabricants et les fournisseurs.

Les données des consommateurs sont ensuite collectées et analysées par l’équipe. "Il est encore trop tôt pour établir un retour sur expérience, mais nous allons utiliser les données recueillies pour façonner l'expérience du consommateur, et pousser la technologie encore plus loin, comme l’utilisation d’écrans interactifs", poursuit Peter Ho Tsang Jeun. Dans le viseur de la jeune équipe : créer un shopping personnalisé, utiliser la data pour la logistique et les stocks tout en mettant en avant des marques britanniques réputées pour leur qualité et qui n’auraient pas pu bénéficier d’une telle exposition. "La boutique est caractérisée par l'innovation, mais elle s’adresse également à ceux qui aiment les produits de qualité avec un design britannique haut de gamme et qui veulent en plus une expérience shopping différente, résume Peter. C’est génial de réunir tout cela sous un même toit".

La data, un outil précieux pour les retailers

Côté marque, on est ravi de cette boutique d’un genre nouveau. "The Dandy Lab répond à la demande sans cesse croissante de moyens plus approfondis et plus réfléchis de connecter les marques à leurs clients, explique Dan Worland, directeur commercial de la marque Smyth & Gibson. Notre marque a une histoire très dense qui ne se traduit malheureusement pas en termes de points de vente, et nous sommes donc très heureux de faire partie d’un concept qui reflète non seulement une tendance, mais une véritable évolution vers une expérience retail plus sophistiquée et plus engageante". Ventes en temps réel, trafic en magasin, profils des clients… Autant de données précieuses pour les marques et les retailers qui pourront ajuster le tir si le besoin s’en ressent.

Pour son projet, la start-up s’est entourée de nombreux partenaires, comme Cisco (technologies et réseaux), Aircharge (solutions de connectivité) ou encore Von Bismarck (e-commerce). S’il se révèle concluant en termes de chiffre d’affaires, le concept sera développé de façon pérenne en Grande-Bretagne au début de l’année 2016, et déployé ensuite dans les grandes villes du monde. D’autres pistes sont étudiées pour améliorer The Dandy Lab, "qui est encore dans sa version beta" rappelle son fondateur.

The Dandy Lab en vidéo

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter