Tousmesbijoux.fr : quand un bijoutier online investit le monde physique [En images]

|
, , , |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Présent en ligne depuis une dizaine d’années, tousmesbijoux.fr, a choisi d’ouvrir une première enseigne physique en décembre 2015, dans le centre commercial Polygone Riviera près de Nice. Tout nouveau dans le monde physique, ce spécialiste de la vente en ligne de bijoux, détient plus de 50 ans d’expertise comme fabricant de bijoux et grossiste. 

DR
Tousmesbijoux.fr crée le bar à bijoux

L’e-commerçant tousmesbijoux.fr a choisi d’installer sa première boutique physique à Polygone...

Tousmesbijoux.fr, c’est l’histoire d’un leader historique de la fabrication de bijoux, qui s’est fait un nom sur la toile, et a choisi d’ouvrir son premier point de vente physique à 50 ans passés. Présent à travers le site tousmesbijoux.fr depuis une dizaine d’années, l’e-commerçant Art Et Or, a implanté son premier point de vente physique en décembre 2015, dans le centre commercial Polygone Riviera près de Nice. Une suite logique pour son directeur, Philippe Artero, qui a repris l’affaire familiale il y a 11 ans. Cette entreprise dont le cœur de métier est la fabrication de bijoux, travaille sous différentes marques sur les marketplace comme Cdiscount ou Rue du Commerce, et même sous marque blanche pour Amazon. Emilia Soldaïni-Bugnas, directrice des activités digitales et cross canal pour Art Et Or explique que le magasin physique est la suite logique du développement de tousmesbijoux.fr : "La notion de cross-canalité s’est imposée d’elle-même, les clients veulent vous trouver dans le physique". L’e-commerçant qui offre en ligne, plus de 10 000 références, à travers une gamme large, que ce soit du point de vue des styles, matières, et prix, a choisi de traduire son offre online en magasin. "Grâce à un code de couleur et un marketing neutre, nous vendons à 20 euros comme à 1000 euros, sans pour autant décrédibiliser le produit à 1 000 euros" avance la jeune femme.

Tousmesbijoux.fr reprend les ingrédients de son succès

Pour se faire un nom sur la toile, les équipes d’Art et Or ont pris le temps. Philippe Artero explique que la force de son entreprise vient de ses 50 ans d’expertises sur le marché du bijou, et de sa patience. Avec un panier moyen à 60 euros, et une gamme riche, tousmesbijoux.fr a choisi d’appliquer les ingrédients de son succès en ligne à son premier magasin physique. Pour le directeur de la marque, tousmesbijoux.fr tient les clés de sa réussite dans sa capacité à servir le client online. "Pour atteindre une vraie compétence online, il nous a fallu plusieurs années d’expertise. Nous avons dû nous adapter à une concurrence forte, une clientèle exigeante, il nous a donc paru logique de chercher la croissance ailleurs, dans ce que demande le consommateur" analyse Philippe Artero. L’entreprise BtoB et BtoC est aussi capable de travailler à la commande sur des pièces uniques.

Un concept étonnant

Après quelques semaines d’activité, les premiers retours semblent positifs. Grâce à la boutique, tousmesbijoux.fr nourrit sa base de données client en magasin, qui est un gage de confiance pour le consommateur : "Il sait où nous trouver" assure Emilia Soldaïni-Bugnas. Le point de vente d’une 40aine de mètres carrés est encore en phase de test, "c’est un laboratoire à exploiter pour définir les clés du succès" note la jeune femme. Le magasin attire par son design hors du commun réalisé par le jeune architecte Grégory Ghedini et l’agence Blue Interior Design. En son centre, une table digne d’un bar à sushi, fait tourner les créations de la marque. "Cette idée n’est pas incongrue, on retrouve cela chez Nokia en Europe du Nord" pointe Philippe Artero. Installé à Polygone Riviera, parce que "c’est le premier centre commercial en plein air, il révolutionne la vision du centre commercial et colle à notre ADN", Philippe Artero entend bousculer le monde de la bijouterie qu’il connaît bien. "Les propositions des exploitants sont vieillissantes, il n’y a pas de concordance entre les velléités d’achat des clients et les offres des exploitants" explique-t-il. A 50 ans passés, c’est un des leaders de la fabrication de bijoux en France, qui chahute les codes. 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA