Concepts de magasins

Undiz Machine se propulse à Paris [Diaporama]

|
, , , |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Après Toulouse, Undiz déploie sur Paris son concept Undiz Machine. On retrouve les clés du succès toulousain : bornes digitales et tuyaux pneumatiques. Plus du click & capsule…

Préparation express

Le système envoie la commande à un ordinateur dans la réserve. Les équipes se chargent alors...

Les chiffres

  • Plus de 1 million : le nombre de fois où les bornes toulousaines ont été utilisées en six mois
  • 270 m² : la surface du magasin, dont 150 m² de réserve
  • 2 mn : le temps maximal de préparation d’une commande
  • 8 : le nombre de tuyaux installés
  • 1 200 : le nombre de modèles disponibles

Source : Undiz

Le concept Undiz Machine est né « par accident » de la remarque de Sébastien Bismusth, directeur général de la chaîne de lingerie du groupe Etam, qui estimait que cela irait plus vite si on reliait la réserve et la boutique par un tuyau… Cette réflexion a provoqué un véritable remue-méninges au sein des équipes d’Undiz et a pris vie avec l’installation de tuyaux transparents et l’envoi des produits de la réserve au magasin via des capsules aéropropulsées. Le client commandant ses produits sur une borne digitale. « Nous voulons réinventer l’expérience shopping, résume Élodie Bilger, directrice de la communication, marketing et visual merchandising. Il y a de l’émotion, du ludique et de l’égotrip avec Undiz Machine. En interne, un véritable esprit start-up s’est créé. »

Le « phygital » séduit

Si Toulouse a étrenné le concept Undiz Machine en janvier dernier, sur 45 m², celui de Paris représente une autre étape. En revanche, pas question de parler d’un « flagship », la direction assure que chaque ouverture est importante. Pour autant, l’adresse, 47, rue de Rivoli, et la surface, deux étages pour 270 m² (dont 150 m² de réserve), positionnent le magasin comme une belle vitrine.

En six mois d’expérience dans la Ville rose, les premiers retours se révèlent très positifs. Les clients s’emparent sans soucis des outils digitaux mis à leur disposition. « Il n’est d’ailleurs pas rare de voir des gens en train de photographier ou de filmer le système, raconte Jean-Bernard Della Chiesa, consultant en charge du projet Undiz Machine. La longueur du parcours effectué par la capsule fait partie du plaisir. Nous avons travaillé encore davantage cet aspect cinétique, ajouté un peu plus de bornes et de tuyaux pour intensifier l’expérience à Paris ! »

Fun et efficace

Toute l’efficacité de la « Machine » repose sur la logistique de la réserve. Les préparateurs se chargent de remplir la capsule avec les produits dans un délai de deux minutes. « Le système nous permet une gestion de 600 à 900 capsules par jour, avec un pic de 150 capsules par heure. La véritable limite d’Undiz Machine reste la partie picking, faite manuellement, détaille le consultant. Sur le site de Toulouse, les chiffres indiquent qu’une capsule est envoyée toutes les six minutes. Et après six mois d’ouverture, ses bornes ont été manipulées plus de un million de fois. » Un chiffre très prometteur qui pousse l’enseigne à déjà réfléchir à de prochaines ouvertures, en France et à l’étranger, ainsi qu’à l’ajout de nouvelles expériences.

Autre clé du système, la RFID. Les pièces destinées à l’Undiz Machine sont taguées à l’entrepôt central. « La RFID permet une identification unique du produit, indique Jean-Bernard Della Chiesa. Nous pouvons savoir exactement le nombre de références en stock, et où le produit se situe dans la réserve, dans les rayons, s’il est en cours d’essayage ou s’il s’agit d’un retour. » Un point important pour le concept qui mise sur un stock large, avec un réassortiment régulier.

« Nous devons faire de la pédagogie sur le concept auprès des nouveaux clients, mais ils accrochent ensuite rapidement. » 

Julia Beaufort, directrice de l’Undiz Machine de Rivoli

Préparation à domicile

L’étage accueille la collection sport ainsi que des cabines d’essayage avec une borne digitale qui permettra aux clients de scanner leurs produits, et ainsi de commander plus rapidement une taille différente ou un modèle coordonné.

À côté de cet espace, une zone est créée pour le « click & capsule ». Le principe ? Le client concocte sa capsule depuis chez lui. Il viendra ensuite en magasin, quand il le souhaite, voir les produits sélectionnés. La préparation de la capsule se fera automatiquement dès les portes de la boutique franchies, grâce à l’ajout de beacons. Pour découvrir cette nouvelle expérience client, Undiz prévoit une inauguration en grande pompe le 8 septembre. 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA