Visite guidée du showroom Made.com à Paris [photos]

|
, , , , |
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Présent en France depuis trois ans, Made.com n'avait pas encore de lieu physique. Son showroom ouvre le 30 juin 2016 en plein Paris. Concentré de technologie et de design, il vise à rassurer les fans de la marque. Visite en avant-première.

Un lieu d'exposition

Made.com a dépensé 1 million d'euros pour rénover ce lieu de 840 m², ce qui en fait le plus...

Londres et Amsterdam avaient le leur, pas encore Paris. C'est désormais chose faite avec l'ouverture le 30 juin d'un showroom Made.com, situé rue Etienne Marcel, à deux pas de la place des Victoires, et dans le quartier où le fondateur, Ning Li, a passé onze ans en arrivant en France. Celui-ci se montre d'ailleurs fort disert sur ce nouveau lieu. "Cette ouverture est la seule décision où le board a dû voter. C'est un endroit de vie et d'interaction avec le client. ll ne s'agit pas d'étaler des produits, mais de montrer des univers. La France, notre deuxième pays en chiffre d'affaires après la Grande-Bretagne, marchait bien sans show-room, mais être présent physiquement, c'est mieux". Dont acte avec des univers par familles de produits : les canapés, les fauteuils, pardon le "bar à fauteuils", la literie avec son matelas unique lancé en novembre dernier, et l'appartement du designer du moment. C'est Phil Colbert, auteur du fauteuil requin, bien connu des aficionados de Made.com, qui inaugure la série. L'appartement invitera un designer différent chaque mois.

Peu de produits

"Sur notre site, il n'y a pas de contrainte d'espace. Il faudrait louer le stade de France si on voulait tous les montrer!", plaisante à moitié Ning Li. Les 2000 références présentes sur Made.com ne sont pas donc présentes, mais l'esprit du lieu correspond bien à la marque de fabrique de cette start-up devenue grande créée en 2010. Dès l'entrée, un mur de designers rappelle le principe de Made.com : des collections exclusives dessinées par 70 designers externes. "Nous avons aussi une équipe en interne, rappelle Julien Callède, co-fondateur de la marque.C'était d'ailleurs important d'avoir un show-room à Londres pour que les gens en interne, notamment le service clients, voient les produits".

Essayer et toucher

On le sait, l'un des freins à l'achat de meubles sur le Net, peut être le fait de ne pas voir et de ne pas pouvoir essayer. Comme à Londres, Made.com a imaginé un mur de cartes postales. Pour une centaine de canapés, de chaises ou de bureaux, le client peut prendre une carte indiquant prix, dimension et matière, ainsi qu'un échantillon de tissus. Ensuite, à l'aide des tablettes disponibles, il scanne l'étiquette des meubles présentés et peut savoir le prix. Difficile encore de prévoir le chiffre d'affaires d'un tel lieu, mais, assure Julien Callède, lorsque Made.com a ouvert son showroom à Liverpool, l'activité sur le site dans cette région de Grande-Bretagne a doublé.

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA