Picadeli, le bar à salade connecté en libre-service

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Ce bar à salade veut faciliter la vie des consommateurs, mais aussi du personnel, grâce à une gestion assistée de la sécurité alimentaire et de la traçabilité. Il est lauréat de la catégorie équipement de magasins des Trophées LSA de l'Innovation 2017.

Picadeli, le bar à salade connecté en libre-service
Picadeli, le bar à salade connecté en libre-service© drMelin

Le bar à salade n’est pas un principe nouveau. Mais cela n’a pas empêché Picadeli de reprendre ce classique pour le transformer en meuble high-tech, et facile à utiliser par le personnel. Né en Suède il y a quelques années, ce concept est destiné à être installé dans les magasins alimentaires de proximité ou les supermarchés. Côté consommateur, le design a été particulièrement travaillé avec un meuble modulable tout en rondeur et en blancheur, doté d’un écran, et d’affichage digital à côté de chaque bac d’ingrédients. Plus de 65 références de produits frais sont disponibles (et fournies par Picadeli) et varient au fil des saisons, pour composer sa salade, avec des sauces et toppings variés. Le client peut prendre connaissance des ingrédients disponibles, de la composition, et agrémente sa salade en fonction de ses envies. Il passe ensuite en caisse avec un prix de vente recommandé de 14,90 €/kg, quelle que soit la composition. En parallèle, la présence de cette offre vient générer des ventes additionnelles (boissons, desserts, etc.).

70 implantations fin 2017

Côté gestion, ce bar livré clés en main est connecté, avec des bar­quettes préemballées équipées d’un QR Code. Lors de leur ouverture, elles sont flashées à l’aide d’un terminal mobile relié à une application. Cela permet d’afficher sur des étiquettes électroniques le contenu pour le consommateur. Mais, surtout, cela donne à l’opérateur la possibilité de connaître la DLC des produits ouverts avec, en parallèle, le contrôle de la température du bar à salade. Ces données sont gardées en mémoire, de quoi alerter lorsque la fin de vie des produits approche. Côté hygiène, le personnel qui gère les meubles est formé via une démarche de « maîtrise  de la sécurité alimentaire ».

En Suède, Picadeli compte plus de 1 200 bars à salade. Pour David Bicheron, directeur général et cofondateur de Picadeli France, « la promesse vis-à-vis des distributeurs repose sur l’attractivité, et ce avec un temps de manipulation réduit pour les équipes ». Installé en premier lieu chez Franprix (où les magasins équipés réalisent aujourd’hui 10 % de leur chiffre d’affaires avec ce bar), Picadeli est aussi déployé dans certains supers et hypermarchés du groupe Casino, ainsi que chez Carrefour, notamment chez l’enseigne de snacking Bon App’. Fin 2017, il devrait compter environ 70 implantations.

Bar à salade Picadeli : les plus

  • Un facteur d’attractivité pour le magasin, notamment pendant les périodes creuses (heure du déjeuner)
  • Une manipulation facilitée pour le personnel avec une gestion assistée par un terminal mobile
  • Un concept qui colle aux tendances d’alimentation saine

 

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2486-2487

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA