Picard innove dans un magasin expérimental respectueux de l’environnement

|

L’enseigne leader des surgelés Picard a inauguré en septembre 2015 un magasin expérimental à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine). Objectif: être plus respectueux de l’environnement avec une baisse de son empreinte carbone et de ses émissions de gaz à effet de serre.

Le magasin expérimental de Picard à Rueil-Malmaison (92) en septembre 2015.
Le magasin expérimental de Picard à Rueil-Malmaison (92) en septembre 2015.

Le magasin expérimental de Picard, inauguré en septembre 2015 à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) est un laboratoire. "Nous avons rénové ce magasin, qui regroupe aujourd'hui l’ensemble des initiatives que l’on pourrait développer par la suite", a indiqué Aymar le Roux, responsable pôle technique et sûreté chez Picard, à l'occasion de la journée Engie sur la transition énergétique dans la distribution organisée à Paris jeudi 5 novembre. En effet, ce magasin a pour vocation de répondre aux engagements de l’enseigne, leader des surgelés, sur le développement durable depuis 2009, soit réduire de 20 % les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2020 sur l’ensemble de son parc. Par ailleurs, en équipant ce point de vente, Picard affiche son ambition de poursuivre la baisse de son empreinte carbone (diviser par deux le bilan carbone et réduire de 40 % la consommation électrique). Ainsi, une installation technique d’avant-garde a été installée dans le point de vente. "C’est sur l’énergie et les fluides frigorigènes qu’il fallait agir en priorité. Ce sont donc un certain nombre de technologies innovantes qui sont testées dans ce magasin et qui peuvent préfigurer le point de vente de demain", indique Arnaud Brulaire, responsable développement durable du groupe.

150 m² de panneaux photovoltaïque

Concrètement, l’une des principales innovations consiste à mettre l’ensemble des congélateurs, consommant 30 % d’énergie en moins, et la climatisation sur boucle d’eau. Picard a aussi eu recours aux énergies renouvelables. Le toit du magasin a été recouvert de 150 m² de panneaux photovoltaïque, qui produiront suffisamment d’énergie pour éclairer le magasin avec les LED ou la chambre froide pendant une année. Cette installation fait écho à l’engagement de Picard de s’approvisionner en énergie garantie d’origine renouvelable auprès de ses fournisseurs pour 100 % de son parc dès 2016. Enfin, pour agir sur la biodiversité, trois ruches, soit 120 000 abeilles, ont été installées à l’arrière du magasin. Le but ? Sensibiliser les clients et collaborateurs au rôle des abeilles dans la pollinisation des espèces végétales cultivées. D'ailleurs, "nous pensons commercialiser ce miel dans nos magasins avec environ 200 pots par en prévus", ajoute Aymar le Roux.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter