Marchés

Picard passe aux mains de Lion Capital

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Fin du suspens. Deux mois après la mise en vente de Picard par BC Partners, le fonds d'investissement Lion Capital a racheté le groupe français fin juillet.

1,5 Mrd €

Le montant de la transaction

La saga continue ! Picard change à nouveau de propriétaire et passe sous la coupe d'un troisième fonds d'investissement en dix ans. Le 26 juillet dernier, Lion Capital s'est offert pour 1,5 milliard d'euros, le champion français des surgelés. La société d'investissement, basée à Londres, a devancé les deux autres finalistes, CVC et Bain, qui n'avaient proposé qu'environ 1,3 milliard d'euros. Picard, en pleine expansion, a suscité un vif intérêt auprès de nombreux repreneurs. Son chiffre d'affaires a doublé en dix ans pour atteindre 1,1 milliard d'euros en mars 2010 avec une part de marché d'environ 20 % dans l'Hexagone.

La transaction effectuée par Lion Capital, sous forme de LBO, devrait être réalisée au cours du quatrième trimestre 2010 sous réserve de l'approbation de l'Autorité de la concurrence. Depuis la cession par Carrefour en 2001, le groupe est rodé à ces rachats par LBO qui consistent à financer l'acquisition grâce à un fort recours à la dette, ensuite remboursée par les profits de la société. La famille Decelle, qui avait racheté l'entreprise au fondateur Fernand Picard en 1973, en a profité pour sortir du capital, mais l'actuel PDG, Philippe Pauze, conserve ses fonctions.

Déjà propriétaire de Findus en Angleterre, en France et dans les pays nordiques, Lion Capital ne devrait normalement pas, avec le rachat de Picard, créer de rapprochements entre les deux groupes.

 

Développement en France et à l'international

Alors que l'enseigne paraît déjà très mature en France avec 823 magasins, Lion Capital va pourtant continuer à accentuer cette présence. Objectif : ouvrir 30 à 40 nouveaux magasins par an dans les grandes agglomérations et les villes moyennes. Encore peu développée à l'étranger, excepté une trentaine de magasins en Italie, Picard pourrait s'implanter en Europe du nord, où la consommation de surgelés est soutenue, mais également hors d'Europe. Philippe Pauze, PDG de l'enseigne, confirme : « Avec ce nouvel actionnaire, Picard devrait être en mesure de poursuivre son développement en France comme à l'étranger. »

Les chiffres

> 1,1 milliard d'euros Le chiffre d'affaires en mars 2010

> 823 en France et 30 en Italie Le nombre de magasins

> 30 à 40 ouvertures par an en grandes et moyennes villes

> 20 % La part de marché dans l'Hexagone

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA