Picard Surgelés : F.O appelle à manifester le 9 avril

|
Picard est à vendre pour deux milliards d'euros selon F.O.
Picard est à vendre pour deux milliards d'euros selon F.O.

Le siège à Issy-les-Moulineaux, en région parisienne, un magasin à Marseille, un autre à Nemours. F.O, syndicat majoritaire, a choisi trois lieux emblématiques pour mobiliser les salariés de Picard Surgelés le 9 avril prochain. Ceux-ci sont appelés à manifester leur mécontentement après le projet de reprise par le groupe suisse Aryzta de 49% du capital.

 

Un rachat de dette pour 602 millions d'euros

S’il dit ne pas connaître le montant de la transaction officielle (en réalité, 446 millions d’euros), le syndicat imagine que celui-ci s’inscrira dans la lignée des 602 millions d’euros remontés aux actionnaires en début d’année suite à l’augmentation de la dette. Et F.O de rappeler que Picard est une société sous LBO. « Ce sont donc les salariés qui financent le remboursement de la dette d’acquisition de «leur» entreprise et rémunèrent les actionnaires, explique Elisabeth Jousselin, déléguée F.O. Le groupe est à vendre pour 2,2 milliards d'euros".

 

0,4% d'augmentation générale

Le mécontentement a pour origine aussi le niveau d’augmentation accordé aux salariés : 0,4%, soit 4 euros net pour un salaire mensuel de 1000 euros. « Ça suffit. L’enseigne préférée des Français chouchoute ses clients, sert un festin à ses actionnaires, mais néglige ses salariés ! », s’indigne F.O. "L'an dernier, nous avions eu 1,2% d'augmentation en février et 1,5% en avril" rappelle Elisabeth Jousselin. Picard emploie 4000 salariés en France dans 926 magasins.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres