Pierre Kosciusko-Morizet doit préparer le futur Conseil National Numérique et proposer une alternative à la taxe « Google ».

|

Pierre Kosciusko-Morizet, fondateur du site de commerce en ligne PriceMinister, a été chargé par le ministre de l'Economie numérique, Eric Besson, de créer un groupe de travail préfigurant le futur Conseil national du numérique qui verra le jour d’ici deux à 3 mois. Ce conseil aura notamment pour mission de « travailler sur la question de la responsabilité sur internet et promouvoir cet espace de liberté et d’émancipation qu’est Internet » a déclaré Eric Besson lors d'une visite dans les locaux de PriceMinister à Paris. Le groupe de travail présidé par  Pierre Kosciusko-Morizet devra également proposer une alternative à la surtaxe de 1% sur les achats de publicité en ligne, dite "taxe Google". Votée au Sénat, cette taxe a été repoussée dans son application jusqu’en juillet 2011 à la demande du gouvernement qui y était opposé. « Ce report doit nous permettre d'organiser une concertation avec les acteurs de l'internet, et de proposer un dispositif plus adapté, a déclaré Eric Besson. Alors même que les parlementaires ayant proposé la taxe affirmaient vouloir capter une partie de leurs revenus, leur projet n'atteignait pas cet objectif, puisqu'elle aurait visé les PME françaises qui souhaitent s'engager sur Internet, et non pas Google". Selon lui,  "l'économie numérique s'est développée grâce aux investissements des opérateurs, qui ont déployé des réseaux, et facturé des communications et des services. Mais des sociétés comme Google ou Facebook ne contribuent d'aucune manière à leur financement alors qu'elles occupent une place sans cesse croissante sur ces réseaux".

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message