Boissons

Comment se porte le marché des boissons ? Quelles sont les nouveautés ? Eaux, sodas, jus, bières, liqueurs, alcools, vins et spiritueux... Retrouvez les dernières tendances du rayon Boissons.

Pike Creek, le nouveau whisky "craft" de Pernod

|

Pernod s’apprête à commercialiser une nouveau whisky. Il est canadien, ficelé, «fini » en fûts de rhum et s'appelle Pike Creek. Voici ses autres atouts.

Pike Creek tire son nom d'un quartier de la ville de Windsor, dans la province canadienne de l'Ontario.
Pike Creek tire son nom d'un quartier de la ville de Windsor, dans la province canadienne de l'Ontario.© Pernod

Pernod va bientôt lancer Pike Creek, un whisky produit par Corby, important acteur canadien (21% du marché local) et filiale du groupe Pernod-Ricard depuis 2005. Ce whisky à 42° d’alcool a passé dix ans en futs de chêne et il a été fini dans des fûts ayant contenu du rhum, pour s’approprier des arômes de fruits secs sucrés, évoluant sur des épices poivrées et des notes de caramel au beurre salé. Les cordelettes enroulant les cols des bouteilles sont là pour rappeler les anciens liens d’attache servant à fermer les sacs de grains utilisés pour l’élaboration de ce whisky. Cela donne un whisky à l'esprit "craft", autrement dit artisanal.

Une fabrication différente des whiskies américains

Contrairement aux whiskies américains pour lesquels les céréales (seigle, orge, maïs, etc.) sont distillées ensemble, les whiskies canadiens sont des assemblages de céréales distillées séparément. Du maïs et du seigle dans le cas de Pike Creek qui doit son nom au quartier de la ville de Windsor où est stockée une partie des fûts de cette marque récente puisqu’elle a été créée en 2012.

Originalité supplémentaire, le whisky Pike Creek a séjourné dix ans dans des barriques classiques et "il a parfait son vieillissement en ex-fûts de rhum dans des chais sans électricité, totalement soumis aux variations climatiques et aux caprices du temps", précise Dave Mitton, ambassadeur de la marque depuis 3 ans. De fait, la distillerie est basée dans la Province canadienne de l’Ontario dans un endroit où les "variations climatiques sont très importantes entre le jour et la nuit, ce qui a un impact considérable sur l’interaction entre le whisky et le bois, et par là-même sur le profil aromatique de Pike Creek", poursuit l’ambassadeur qui précise que le master distiller, Don Livermore, est docteur en science du bois…

Un bon mariage avec du camembert

Pike Creek est un whisky suffisamment doux pour s’adapter à tous types de dégustation, tant seul qu’allongé en cocktail. "En matière d’accords, je trouve que Pike Creek se marie très bien avec certains fromages comme le Livarot, le Pont l’Évêque ou le Reblochon. L’alliance avec un beau chocolat noir est également appréciable", apprécie Dave Mitton.

Un whisky pour les foires aux vins

Pike Creek ne sera pas diffusé partout, ni tout le temps. Pernod va d’abord le proposer au moment des foires aux whiskies. Et pour cause. Cet élixir s'adresse plutôt aux Millenials, un public jeune et exigeant qui a tendance à se détourner des marques trop mass market.... quitte à dépenser quelques euros de plus.

PVC : 34,9 euros, la bouteille de 70 cl.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Eaux, sodas, jus, bières, vins, liqueurs et spiritueux : chaque semaine recevez les dernières infos et nouveautés du rayon Boissons.

Ne plus voir ce message