Pinterest lance la charge du reverse showrooming

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Ce n’est pas le plus beau des anglicismes, mais il a l’avantage d’être parfaitement compréhensible dans l’univers de la grande conso. A l’inverse du showrooming qui permet à un consommateur de visionner le prix proposé par des e-commerçants alors qu’il se trouve en magasin, le reverse showrooming consiste à sélectionner des produits spécifiques sur internet avant de les acheter dans un magasin physique. C’est ce que démontre une très sérieuse étude réalisée par Vision Critical et publiée dans la Harvard Business Review. Selon elle, 21% des utilisateurs du réseau Pinterest ont acheté un produit dans un magasin après l’avoir "épinglé" sur leur mur virtuel.

L’étude avance également que 50% de ces produits achetés ont été dénichés sur le réseau Pinterest, dont 24% sur des murs inconnus, 19% sur des murs d’amis et 7% sur des murs animés par les distributeurs. Une tendance que confirmait il y a peu Sephora prétendant que ses fans Pinterest dépensaient 15 fois plus que ses fans Facebook.

Depuis son arrivée en France en juin dernier, Pinterest part à la rencontre des enseignes et des marques pour leur démontrer toute l’utilité de ce service. Avec un peu moins d’un million d’utilisateurs, selon ComScore, la France pourrait donc être l’une des plateformes de lancement du P-Commerce du réseau social qui monte.

Les différentes sources de découverte des produits achetés en magasin par les utilisateurs de Pinterest:

1 commentaire

Apressense

20/09/2013 10h45 - Apressense

Quelle est la différence entre "Reverse Showrooming" et "ROPO" (Research Online Purchase Online) ? Est-ce juste un futur "buzzword" ?

Répondre au commentaire | Signaler un abus

Email obligatoire

Email incorrect

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA