Pinterest revoie entièrement ses pins produits pour mieux encourager l'achat

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Trois nouvelles fonctionnalités shopping voient le jour sur le réseau social de partage d'images, motivé pour développer des revenus e-commerce en complément de ses revenus publicitaires.

Pinterest revoie entièrement ses pins produits pour mieux encourager l'achat
Pinterest revoie entièrement ses pins produits pour mieux encourager l'achat© Pinterest

Le réseau social de partage d'images vient de revoir entièrement ses épingles produits de manière à mieux encourager l'achat, annonce-t-il sur son blog. Concrètement, cette refonte prend la forme de trois nouvelles fonctionnalités shopping.

1) Les utilisateurs peuvent en un clic visualiser le prix et la disponibilité de l'article qui les intéresse, puis un lien les dirige vers le site du marchand.

2) Une nouvelle catégorie "Produits similaires" fait son apparition sur tous les pins mode et déco, et rassemble des articles dont Pinterest calcule qu'ils devraient plaire aussi à l'utilisateur.

3) L'app dispose à présent d'un raccourci shopping qui emmène les utilisateurs du tag prix d'une image épinglée vers des produits semblables.

Pinterest compte 250 millions d'utilisateurs dans le monde et est actuellement valorisé 12,3 milliards de dollars. Pendant la phase de test qui a précédé ce déploiement, il indique avoir mesuré une hausse de 40% du trafic envoyé aux e-commerçants. Une performance très encourageante pour le réseau social, qui tire pour l'instant de la publicité la majeure partie de ses revenus (700 millions de dollars cette année selon le New York Times). En effet, il n'en est pas à sa première tentative de convertir ses utilisateurs en acheteurs, en se positionnant comme leur styliste. Il peut déjà compter sur Pinterest Lens, qui permet de prendre en photo un vêtement ou un accessoire et de s'en voir proposer de semblables, ainsi que sur la fonction "Shop the Look", initialement réservée aux grands comptes, qu'il a récemment ouverte aux PME. Or cette transition vers l'e-commerce est de plus en plus pressante. D'une part parce qu'elle est attendue avant son introduction en bourse l'an prochain, mais aussi parce que ses concurrents Instagram (Facebook) et Snapchat prennent également cette direction.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA