Pixmania à vendre

|
Sebastian James, DG de Dixons.
Sebastian James, DG de Dixons.

Après avoir fermé ses magasins en février et s'être retiré de douze pays sur vingt-six, la série noire se poursuit pour Pixmania. Lors de la publication du quatrième trimestre de son exercice, la maison mère anglaise Dixons a évoqué une possible sortie.

« Nous restons concentrés sur la recherche d'une solution pour nos activités sur les marchés les plus difficiles, et en particulier Pixmania », a déclaré le DG de Dixons, Sebastian James.

Après avoir essuyé une perte de 25 M € en 2011, sur un chiffre d'affaires de 843 M € (-10%), Dixons avait lancé en août 2012 la reprise en main du site français fondé en 2000 par Steve et Jean-Émile Rosenblum. Mais les pertes ont atteint 20 M € sur le premier semestre 2012-13 (vs 5,8M € un an plus tôt).

La volonté de Dixons de sortir pourrait permettre à Carrefour, dont l'e-commerce non alimentaire est géré par Pixmania, de réaménager sa stratégie on line.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Article extrait
du magazine N° 2275

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message