Plafond des paiements en liquide: les professionnels de la bijouterie et de l’horlogerie s’opposent à Michel Sapin

|

Le ministre des Finances, Michel Sapin, a annoncé plusieurs mesures dont l'interdiction de payer plus de 1.000 euros en espèces, dans le cadre de la "lutte contre le financement du terrorisme". Les professionnels de la bijouterie et de l’horlogerie s'y opposent ce jeudi 19 mars 2015.   

Michel Sapin veut réduire de 3.000 euros à 1000 euros le plafond d'achats en liquide.
Michel Sapin veut réduire de 3.000 euros à 1000 euros le plafond d'achats en liquide.

Jusqu'ici, les consommateurs français pouvaient régler jusqu'à 3.000 euros d'achats en liquide. Ce maximum passera à 1.000 euros. Pour les non-résidents, autrement dit les touristes étrangers, le maximum est lui aussi revu à la baisse, de 15.000 à 10.000 euros. Pour le ministre des Finances, Michel Sapin, le paiement en liquide permet, en effet, de recycler de l'argent aux origines douteuses. Cette mesure sera appliquée dès le 1er septembre 2015.

un cadre déjà fortement réglementé 

Une décision qui ne plait pas du tout au Conseil interprofessionnel de la Bijouterie et de l’Horlogerie. Dans un communiqué, celui-ci déclare: "Nous comprenons la volonté du gouvernement de contrôler les paiements en espèces dans un souci de sécurité nationale. Cela ne doit cependant pas se faire au détriment du bon sens dans la situation économique actuelle. Nous ne pouvons pas vouloir d’un côté développer l’attractivité touristique de nos commerces en favorisant les échanges dans un cadre déjà fortement réglementé et de l’autre côté, limiter nos capacités de ventes, et notamment dans le secteur de l’horlogerie-bijouterie où des dispositions de contrôles très contraignantes sont d’ores et déjà en place et ont prouvé leur efficacité".

Avant d’ajouter : "Ces mesures n’existent pas dans la plupart des pays européens et ceux qui possèdent des seuils de limitation sont largement au-delà des seuils français. Avec une telle mesure, bon nombre d’achats se feront à l’étranger, soit une perte sèche de recettes, notamment fiscales, pour l’Etat."

Vers une réduction des montants d'achats...

A noter que les bijoux et montres de plus de 1.000 euros représentent plus de 40% des achats en valeur réalisés en France. Ce segment est donc fondamental pour la profession HBJO et pour les emplois induits dans le commerce et la fabrication. En effet, la progression des rayons Montres et Bijoux à plus de 1.000 euros s’est arrêtée en 2013 et 2014 alors qu’elle a continué de progresser fortement en Angleterre, en Suisse, en Belgique et en Allemagne, creusant l’écart avec la France. Supprimer un mode de paiement risque d'aggraver encore ce recul. Selon le Conseil interprofessionnel de la Bijouterie et de l’Horlogerie, "seule une partie des acheteurs se reporteront vers d'autres moyens de paiement. Les autres réduiront leurs montants d'achats, achèteront à l'étranger lors de leurs déplacements ou renonceront tout simplement à leur acte d’achat".

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message