Plan social chez JVC au Japon

|

1150 salariés, soit 18% des effectifs de l'entreprise, sont concernés par ce plan qui prévoit des départs volontaires en préretraite.

Cette restructuration coutera 11 milliards de yens (68 millions d'euros) au groupe. Elle fait partie du plan de redressement annoncé en juillet, suite à l'alliance nouée entre JVC et son compatriote Kenwood.
En déficit sur ses trois derniers exercices, JVC, filiale de Matsushita, prévoit une perte nette de 17,2 milliards de yens pour l'année budgétaire actuelle (avril 2007 à mars 2008), encore plus creusé que les 10,5 milliards de yens initialement prévu.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter