Plats cuisinés, pavés de saumon, canard : Labeyrie vise le cœur du repas pour 2015

|

La marque Labeyrie, spécialisée dans le foie gras et le saumon fumé, vient de présenter ses nouveautés pour le premier semestre 2015. En plus de l’entrée et de l’apéritif, elle propose des nouveautés pour s’immiscer au cœur du repas. Explications.

Labeyrie arrive avec une gamme de douze plats cuisinés individuels, sous traités à la société Festins.
Labeyrie arrive avec une gamme de douze plats cuisinés individuels, sous traités à la société Festins.

Avec cette nouvelle année, Labeyrie se sent pousser des ailes. Il faut dire que la marque vient de signer des fêtes de fin d’année plus que satisfaisante. Leader, elle cartonne dans le foie gras et progresse en part de marché (25 % en valeur et 19,3 % en volume sur la saison festive 2014, source IRI). Même bilan sur le saumon fumé où la marque s’envole à plus de 14 % tant en volume qu’en valeur. De quoi lui donner confiance pour 2015… Ce qui tombe bien, puisqu’elle décline un plan audacieux.

Le saumon en (plat de) résistance

Premier volet des nouveautés, Labeyrie se lance dans les pavés de saumon au rayon traiteur de la mer. Déjà présente sur cette catégorie avec le saumon fumé, Labeyrie cumule déjà 13,4 % de part de marché en valeur. Elle espère avec ce nouveau produit s’attaquer à l’offre cœur de repas, encore peu développée. "Ce rayon a été bousculé par les mauvaises performances du surimi et du saumon fumé, les distributeurs cherchent donc de nouveaux relais de croissance", explique Jacques Trottier, directeur général de Labeyrie.

Mais attention, Delpierre, autre marque dans le giron du groupe, propose déjà une offre similaire… Y a-t-il un risque de cannibalisation? "Non, assure le directeur marketing Jean-Christophe Bertrand, les produits sont complémentaires, et il n’est pas illogique d’arriver avec beaucoup d’offres pour créer un nouveau bloc en rayon pour le cœur du repas". Dans le détail, elle propose 4 références à poêler et quatre qui peuvent se réchauffer au four à micro ondes.

Plats cuisinés « gourmets »

Autre axe de développement, Labeyrie s’associe à la société Festins pour créer une gamme de plats cuisinés individuels. Les deux entreprises avaient déjà fait des tests dans l’enseigne Monoprix, mais cette fois-ci, elles passent à la vitesse supérieure : une gamme de douze recettes sera proposée au rayon traiteur. Quoi de nouveau par rapport à l’offre déjà en rayon ? "Les marques jouent beaucoup sur l’aspect fonctionnel, nous misons sur des références gourmets pour attirer un nouveau public vers ces produits", précise Jacques Trottier. Le positionnement prix est situé entre 3,99 et 4,39 euros selon les références, soit un peu plus cher que la moyenne du marché qui se situe à 3,25 euros.

Enfin, Labeyrie, poursuit ses efforts sur la viande fraiche de canard. Elle développe une gamme de magrets et propose, toujours dans le but de d’immiscer au centre du repas, des tournedos de canard.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter