PlayStation 3 : c'est le jour J... aux Etats-Unis

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BRÈVESLa nouvelle console de Sony devait, théoriquement, arriver aux Etats-Unis et en Europe aujourd'hui. Faute de quantités suffisantes, seuls les Américains en verront la couleur. Du moins ceux qui l'ont pré-réservée.

1711_PS3_Front

Moins d'une semaine après le lancement japonais - qui a vu les quelque 88 000 consoles disponibles s'arracher dans le week-end - la PS3 arrive aux Etats-Unis. Là-bas aussi, l'interrogation porte sur les quantités disponibles. Seront-elles suffisantes pour servir tous les consommateurs ? Non, bien sûr que non, mais c'est la règle à chaque lancement d'une nouvelle console de jeu. La vraie question porte en fait sur les réapprovisionnements. Quand Sony sera-t-il en mesure de livrer de nouvelles machines ? Et dans quelles quantités ?

Dans la distribution américaine, on ne se montre guère optimiste, d'autant que certains analystes prévoient une livraison au lancement de 150 000 à 200 000 machines seulement, ce qui est bien peu.

Sony, de son côté, en a promis 400 000. Résultat de cette pénurie prévisible : certains distributeurs font monter les enchères et conditionnent la réservation de la console à celle d'un package. Selon notre confrère Overgame, Wal Mart propose d'acquérir 12 jeux en plus de la console, ce qui fait monter le panier à 1 422 dollars ! Plus fort : CompUSA subordonnerait l'achat de la PS3 à celui d'un écran Sony haute définition vendu 1 800 dollars !

Des pratiques qui peuvent surprendre mais qui ne sont, en fait, pas si inhabituelles. En France, certains distributeurs ne cachent pas que les joueurs qui veulent vraiment être certain de recevoir leur Nintendo Wii au jour de son lancement, le 8 décembre, sont fortement incités à réserver en plus quelques jeux et une manette supplémentaire. La règle officieuse étant que les montants de commande les plus élevés seront servis en priorité dans le cas, très probable, d'une pénurie de consoles.

Quant au problème des quantités disponibles, il est récurrent sur ce marché. On se souvient encore de la bagarre provoquée par le lancement de la PlayStation 2 au Virgin Mégastore des Champs Elysées, mais aussi par le lancement pour le moins timide de la XBox 360 de Microsoft. Mise en vente le 2 décembre 2005 avec à peine 35 000 machines disponibles pour toute la France, la console du constructeur américain avait généré beaucoup de frustrations et s'était attirée une volée de bois vert de la part de toute la profession, distributeurs en tête.
Olivier Marbot
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA