Marchés

PlayStation2 : une ruée mal maîtrisée

Comme prévu, le lancement français de la console a tourné à la razzia. Sony a vendu les 70 000 premières unités en quelques heures, mais son image sort ternie de l'opération.

«Emeute organisée », titrent les uns. « Carnage », répliquent les autres. « La honte », enrage un site internet qui évoque une « ruée », une « bataille ». Une chose est certaine : le lancement, le 24 novembre, de la PlayStation2 n'a laissé personne indifférent. Ni les clients, ni les distributeurs, ni les médias. Et si ces derniers se focalisent avant tout sur les trois blessés du Virgin des Champs-Élysées, pour les deuxièmes, le problème est surtout venu des quantités disponibles. Car si chaque magasin s'est vu livrer pour le jour dit le nombre de machines que ses clients avaient réservées, les consoles destinées aux acheteurs « normaux » ont apparemment été attribuées au compte-gouttes. Il semblerait même que certains petits spécialistes aient finalement mieux tiré leur épingle du jeu que de plus grandes enseignes.

70 000 autres consoles arriveront d'ici à dix jours

Côté clients, certains affirment que la console qu'ils avaient réservée, moyennant un acompte de 300 F (46 EUR), ne leur a pas été fournie. Un problème qui est peut-être à mettre sur le compte de commandes prises en trop grand nombre par les revendeurs, malgré les avertissements de Sony.

Quant au millier de candidats venus se piétiner le 23 novembre à minuit dans le hall du Virgin Megastore des Champs-Élysées, la plupart sont repartis bredouilles, le magasin ne proposant que 100 à 200 machines aux clients ayant fait l'impasse sur la réservation. Pour les consoler, Sony les informe que 70 000 autres PS2 devraient arriver en France d'ici à dix jours. Il s'agira de la dernière livraison avant les fêtes, et il y a fort à parier que l'on ne verra plus l'ombre d'une PS2 à ce moment-là. À la grande satisfaction des concurrents, Sega en tête. Seul petit espoir pour les consommateurs déçus : les enchères sur internet. Le 27 novembre, on trouvait déjà 21 PS2 en vente sur le seul site iBazar.fr, dont certaines accompagnées de jeux. Mais attention : si la plupart des mises à prix débutaient à 3 000 F (457 EUR), l'une des consoles atteignait plus de 10 000 F (1 524 EUR) ! L'impatience rend fou.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter