Plus de 12 500 suppressions d'emplois prévues chez Alcatel-Lucent

|

L'équipementier télécoms avait annoncé ce vendredi matin la suppression de 12 500 postes sur trois ans. Toutes les filiales sont touchées. Les syndicats ont appelé à la grève le 15 février.

Après avoir annoncé un résultat net en forte baisse pour 2006, à seulement 522 millions d'euros contre 1,67 milliards en 2005, le groupe franco-américain avait déjà expliqué son intention de supprimer 9000 emplois dans le monde. Finalement, la direction a ce vendredi matin, revu ses prévisions à la hausse et table sur 12 500 licenciements en trois ans.
Toutes les filiales du groupe seront touchées par ce plan de licenciement dont les grandes lignes devraient être communiquées aux comités centraux d'entreprises des filiales et au comité de groupe France la semaine prochaine. L'intersyndicale du groupe a d'ores et déjà appelé à cesser le travail pendant deux heures le 15 février prochain.
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Nos formations