Plus élaborés et faciles à cuire

|

Les riz express et les pâtes à cuisson rapide gagnent du terrain. Seul minimalisme admis pour les bons vieux féculents qui se déclinent en pâtes, graines et mélanges céréaliers plus gourmands.

Les Tortill'ettes aux oeufs frais de Lustucru sont l'une des six nouvelles variétés de la marque (adaptée à la cible familiale avec enfants) qui renouvelle le segment centenaire et dynamique des pâtes aux oeufs.
Les Tortill'ettes aux oeufs frais de Lustucru sont l'une des six nouvelles variétés de la marque (adaptée à la cible familiale avec enfants) qui renouvelle le segment centenaire et dynamique des pâtes aux oeufs.© DR

La fibre anticrise est en eux ! En plus de leur atout économique, pâtes et riz, les deux piliers des féculents, se défendent d'autant mieux que les marques nationales réussissent à tonifier ces marchés matures. Les pâtes (la moitié des féculents) s'affichent à + 2%, en volume, en cumul annuel, hors hard-discount, à mi-août, selon Nielsen. Et si l'évolution en valeur est moindre, à + 0,8%, « c'est que l'année dernière, le marché était tiré par les offres promos et les MDD, explique Jean-Michel Juillet, directeur marketing de Pastacorp Lustucru. Depuis début 2011, les ventes de fond de rayon ont repris grâce à l'innovation. »

Dynamique semblable pour les riz, qui s'affichent à + 3,7%, en volume, et + 2,6%, en valeur, au 29 août, selon SymphonyIri. Avec là encore, un ressaisissement des marques, Taureau Ailé en tête (+ 12,1%, en volume), suivi de Lustucru (+ 10,9%) et Uncle Ben's (+ 7%), face à des MDD à - 2,7%.

 

L'essor de la rapidité

Que croyez-vous qu'il faille retirer aux pâtes ou au riz pour qu'ils séduisent encore plus Du temps de cuisson ! Dans la famille des pâtes quotidiennes (75% des volumes) qui exigent 6 à 10 minutes de cuisson, les pâtes à temps de cuisson rapide en 3 minutes (5,7% des volumes) progressent de 10,9%. En mars-avril, Lustucru a rénové sa gamme rebaptisée « Al dente en 3 minutes » et étendue à dix références. Même succès pour le riz express, qui ne réclame que deux minutes au four à micro-ondes. « Apparu il y a dix ans, le segment est plein de potentiel, avec seulement 17,2% de foyers acheteurs », souligne Patrick Gantier, directeur de la division Food de Mars France. Face à l'archileader Uncle Ben's de nombreux entrants ont renoncé. La marque est en train d'opérer une refonte de sa gamme Express avec des emballages montrant mieux le produit, estampillés « naturellement bon ». Dans un esprit pratique proche, le riz à poêler apparu début 2010 s'est taillé un chiffre d'affaires de 7,5 millions d'euros. Grâce au fort investissement de Lustucru, qui apparu en mars dernier, a déjà généré, à lui seul, 5,1 millions d'euros !

Et que croyez-vous qu'il faille ajouter aux pâtes pour les dynamiser La recette n'est pas neuve, puisqu'elle date de 1911, mais les pâtes aux oeufs (4,6% des volumes de la catégorie) progressent de 3,2%, en volume, et de 5,4%, en valeur.

Troisième pilier du rayon, les semoules et plats céréaliers résistent (+ 2,5% en valeur, au 29 août). Les segments les plus sophistiqués - mélanges de céréales ou avec légumes - progressent au détriment des semoules ou des couscous classiques. « L'ex-nouvelle céréale, le blé, se fait cannibaliser par le boulgour ou le quinoa, concède Patrick Gantier. Raison pour laquelle nous allons opérer une refonte d'Ebly, en mettant en avant sa culture très locale, à 50 km de l'usine. »

LES CHIFFRES

  • 1,3 Mrd € Le chiffre d'affaires
  • - 1% L'évolution en valeur
  • - 0,4% L'évolution en volume
  • 29,9% Le poids des MDD en valeur, hors hard-discount
  • 14,5% La part du hard-discount en valeur

LE PLUS GROS SEGMENT

  • Les pâtes alimentaires 649,4 M€, à -2,2%
  • Les semoules et les céréales d'accompagnement + 7,2% à 143,6 M €
  • Les purées de pommes de terre déshydratées - 2,6%) à 89 M €

Source : SymphonyIRI, CAM au 3.7.2011, en HM, SM et HD, évolution vs 2010

LES TENDANCES

  • Les pâtes à cuisson rapide et aux oeufs sont les segments les plus porteurs du marché des pâtes alimentaires.
  • Les riz express et à poêler, relativement récents, recèlent un vrai potentiel de développement.
  • Le boulgour et le quinoa détrônent le blé dans la catégorie des céréales nouvelles.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° HSPGC2011

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous