Plusieurs enseignes à l'assaut de Game

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Placée en redressement judiciaire en septembre, l'enseigne de jeux vidéo pourrait être reprise pour partie par Micromania. Mais d'autres sont embuscade.

On n'est plus très loin du game over. L'enseigne de jeux vidéo, numéro deux en France derrière Micromania, pourrait ne pas passer le mois de janvier. Placée en redressement judiciaire en septembre, l'enseigne, indépendante dans l'Hexagone depuis que sa maison mère britannique a été rachetée par un fonds (OpCapita), devra encore patienter jusqu'au 25 janvier pour connaître son sort. C'est à cette date que le tribunal de Bobigny rendra sa décision définitive. Mais il y a des chances qu'elle ne soit pas favorable aux quelque 700 salariés du groupe.

Car plusieurs groupes pourraient se servir sur la bête. À commencer par Micromania, qui, selon le site Gameblog, aurait fait une offre de reprise de 40 magasins (sur les 160 que compte encore Game en France) pour 1 million d'euros seulement. Pierre Cuilleret, président de Micromania, confiait il y a quelques semaines étudier le dossier.

 

Free parmi les prétendants

Mais il n'est pas le seul en lice. Le réseau de franchisés Game Cash, spécialisé dans l'achat-vente de jeux vidéo, a annoncé le 11 janvier avoir officiellement déposé une offre partielle. « L'ensemble des magasins retenus ont vocation à être exploités par des gérants indépendants, signataires d'un contrat de franchise avec nous », indique Philippe Cougé, président de Game Cash. Les deux prétendants constitueraient en tout cas la meilleure garantie de maintien de l'emploi. Car des rumeurs font état de l'intérêt porté par Free ou encore Cash Converters pour l'enseigne. Là encore, il s'agirait de rachat partiel. Mais les deux enseignes ne seraient évidemment intéressées que par les murs.
Pour Free - au « rôle très secondaire par rapport aux autres offres », selon son directeur général Maxime Lombardini -, les boutiques en centres-villes de Game seraient des prises de choix.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2257

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA