PMU propulse ses points de vente dans le numérique

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier En parallèle de son activité internet, le PMU a imaginé une multitude de services digitaux. Un dispositif à la pointe, au coeur duquel se situe son réseau physique.

Un bond en avant dans le digital ! Premier site de pari en France, le PMU est en train de faire vivre à ses 12 000 points de vente une petite révolution. « Parce que 85% du chiffre d’affaires (10,5 milliards d’euros) sont encore réalisés dans notre réseau physique, nous avons décidé, au-delà de notre présence on line, de moderniser l’acte de pari hippique en points de vente en nous appuyant sur les technologies digitales », explique Guillaume Dolbeau, responsable e-PMU.

 

« Le compagnon du parieur »

Désireux de dynamiser le business, le PMU a développé de nouveaux services dans le cadre d’une vraie stratégie cross-canal. Parmi eux, l’installation d’écrans tactiles qui donnent accès au client et/ou prospect à des informations enrichies (les cotes, etc…) afin de préparer au mieux ses paris. « Ce dispositif sera visible dans 200 points de vente d’ici à la fin de l’année et dans 1 000 autres en 2014 », précise Guillaume Dolbeau.

Autre exemple de service à valeur ajoutée avec l’application mobile myPMU, qui se veut « le compagnon du parieur ». Non seulement l’appli permet de consulter des informations en temps réel, de personnaliser les services via un système de géolocalisation (identification des points de vente favoris, offres spécifiques…), mais elle peut aussi faire office de « carnet du parieur » pour inscrire les données personnelles. Surtout, d’ici au second semestre 2014, il sera possible de payer via NFC (sans contact). Une avancée pour le client et un gage de sécurité pour le point de vente, sachant que 90% des paiements se font à ce jour en espèces.

À noter encore l’expérience de drive to store menée dans la région de Caen (14). Le principe ? Le client approche son téléphone d’une affiche, un message apparaît (pari gratuit…) et le dirige vers le point de vente le plus proche. À venir, enfin, le lancement d’un système de race tracking, qui offrira la possibilité de suivre les courses en direct grâce à un GPS accroché sur les chevaux. « Nous avons voulu marquer un grand coup pour à la fois fidéliser nos 5 millions de parieurs et recruter des prospects », souligne Guillaume Dolbeau. Qui voit aussi dans tous ces outils l’opportunité de s’ouvrir à de nouveaux circuits de distribution, et notamment à la grande distribution.

 Notre volonté est d’enrichir l’expérience de nos clients via une multitude de services tout en offrant à nos points de vente de nouvelles opportunités de croissance.

Guillaume Dolbeau, responsable e-PMU

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’actualité des équipements et technologies pour le magasin et de la supply chain des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA