Point d'étape sur l'affichage environnemental

|

Nathalie Kosciusko-Morizet a réuni ce mercredi 5 octobre 2011 la presse et les entreprises participant à l'expérimentation de l'affichage environnemental au Ministère de l'écologie, du développement durable, des transports et du logement.

Trois mois après le lancement de l'expérimentation grandeur nature de l'affichage environnemental, la ministre du développement durables (notamment), Nathalie Kosciusko-Morizet, a fait un point sur les premières étiquettes apparues au cours de cet été. Au total, 160 entreprises participent à ce test. "Dans le détail, 39 entreprises affichent les informations environnementales en magasins, 53 les mentionnent directement sur le produit. Le reste des particpants les diffusent via internet", a précisé la ministre qui a également salué les travaux de la plateforme Afnor/Ademe et des divers groupes de travail sectoriel. Aujourd'hui, neuf référentiels ont été validés, dont celui des sièges rembourrés et du papier hygiénique.
La ministre a également annoncé le lancement d'un testing national sur l'affichage environnemental avec l'ouverture d'un site internet dédié : www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr. "Ce site nous permettra de connaître l'opinion des internautes via un sondage et également de tester le niveau de compréhension et d'adhésion des Français via un quizz", a expliqué Nathalie Kosciusko-Morizet qui se dit convaincue que l'affichage environnemental permettra de changer les habitudes de consommation des Français mais également les processus de fabrication des produits pour une meilleure efficacité environnementale. "Je pense que l'affichage environnemental est positif pour les emplois en France et en Europe car souvent il favorise le circuit court et la proximité."
A l'issue de l'expérimentation, qui doit durer un an, les résultats feront l'objet d'un rapport au Parlement prévu pour l'automne 2012 ou le tout début d'année 2013.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter