Point S affine sa communication locale

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Un an après le lancement de Point S TV, environ 50% du réseau est équipé du dispositif qui vient digitaliser les surfaces de vente. Désormais, la franchise spécialiste du pneu et de l’entretien auto vient enrichir sa boucle de contenu pour y insérer des informations locales.

Près de 500 personnes étaient attendus pour la troisième édition du Point S Forum. Les adhérents pouvaient profiter des offres commerciales des 56 équipementiers présents et découvrir sur le stand du réseau les nouveautés de la Point S TV.
Près de 500 personnes étaient attendus pour la troisième édition du Point S Forum. Les adhérents pouvaient profiter des offres commerciales des 56 équipementiers présents et découvrir sur le stand du réseau les nouveautés de la Point S TV.

A l’occasion de la 3e édition de son Forum qui s’est tenu le 7 juin à Lyon, Point S, réseau spécialiste du pneu et de l’entretien auto, a présenté aux adhérents une évolution de la Point S TV, lancée il y a un an. En effet, ce projet, qui digitalise les espaces de vente du réseau, permet désormais d’insérer de la communication locale au sein de la boucle qui relaie les campagnes nationales.

Et pour assurer un respect de la charte graphique, l’équipe marketing s’est étoffée d’une personne qui aura en charge d’accompagner les adhérents dans la création des contenus. « Nous voulons les accompagner sur l’hyper local, pointe Joël Arandel, directeur marketing de Point S France.  Sur 525 points de vente, il est important de verrouiller la communication. » D’autant que pour Christophe Rollet, le directeur général : « ce n’est pas leur métier de créer du contenu, nous leur dégageons du temps sur cette partie création afin qu’ils se concentrent sur la gestion de leur centre. »

Le service est payant, mais l’équipe dirigeante annonce des tarifs jusqu’à 10 fois moins cher qu’en passant par une agence traditionnelle car le siège dispose déjà d’une bibliothèque d’annonces que l’équipe marketing peut facilement personnaliser (inauguration, sponsoring sportif, etc).

Environ 50% du réseau équipé

Aujourd’hui, sur les 450 points de vente éligibles à la Point S TV (service non ouvert aux Dom-Tom), 230 ont souscrits à l’offre qui demande un investissement de 2000 euros pour le matériel et l’installation, auquel s’ajoute un abonnement mensuel de 45 euros pour l’actualisation du contenu. « Ce tarif défie toute concurrence, assure Joël Arandel qui compte sur un effet boule de neige pour que le reste du réseau se mette en conformité. Les adhérents doivent se parler entre eux et il nous manquait aussi une personne pour animer le projet. »

Autre changement intervenu dans le réseau, le retour des promotions couplées à du flux poussé de marchandises. Il y a quelques années Christophe Rollet a annoncé vouloir sortir de ces batailles de prix pour valoriser en publicité la qualité du réseau. Le vent a désormais tourné mais l’organisation du réseau a été modifiée puisque les adhérents reçoivent désormais systématiquement pour chaque temps fort un minimum de commandes des produits concernés. Pour le directeur général, « cette approche permet d’anticiper auprès des fournisseurs les volumes et de pouvoir valoriser la promotion en point de vente puisqu’il disposera déjà des produits.»

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA