Point S, du garage du coin à la multinationale

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L'enseigne, qui est sur le point de fêter ses 40 ans, a progressivement acquis le statut de réseau à dimension internationale. Elle est pourtant partie de loin...

L217408201_1Z.jpg
L217408201_1Z.jpg© POINT S

Nous sommes au début des années 1970, quand une bande de copains de la Chambre syndicale des professionnels du pneu décide de s'unir pour se démarquer de la concurrence. « Mon père faisait partie des fondateurs, se souvient Jean-Pierre Lenhof, 63 ans, aujourd'hui président de Point S Development. Ils étaient une quinzaine de propriétaires de petits garages, sans image, sans beaucoup de matériel. Mais ils avaient compris qu'il fallait agir pour grandir. » Ces petits patrons, pour l'essentiel originaires du Nord et de Rhône-Alpes, participent à la création de Publipneu, en 1971. Dès l'année suivante, ils imaginent la marque Point S, avec un S comme sécurité, savoir faire et sourire. Didier Lebeau prend alors la présidence de cet embryon de réseau. Il la gardera près de vingt ans.

 

  • De fil en aiguille : le petit groupement grandit à mesure que les parrainages permettent à de nouveaux adhérents de rejoindre la famille. L'année 1978 voit la création de la Seda, la structure chargée d'animer le réseau et de prendre en main son développement. Un premier pas déterminant pour donner à Point S la nouvelle dimension qu'il recherche. Dix ans plus tard, en 1988, le réseau de garagistes compte près de 100 points de vente. Il est alors suffisamment solide pour envisager de s'implanter à l'étranger, en Allemagne et en Italie pour commencer. L'expérience est concluante et, en 1992, Point S se dote d'un holding pour chapeauter les différentes filiales, dont l'Autriche et la Belgique dès 1997. L'année suivante, il va carrément racheter la dizaine de magasins d'un petit concurrent, Daytona. Un coup audacieux qui ne portera pas ses fruits, Point S n'ayant aucune expérience dans la gestion de succursalistes. Ce revers ne l'empêchera pas de compter, dès 2001, 224 magasins en France et 800 en Europe.

 

  • À partir de 2006 :  le réseau va encore professionnaliser son développement, notamment en installant Christophe Rollet à sa direction générale. Sous son impulsion et celle de ses équipes, Point S va mettre l'accent sur l'international, avec la création de master franchises. En 2008, le réseau entreprend de centraliser ses achats. En parallèle, il étoffe son offre en l'élargissant à l'entretien auto, allant jusqu'à créer ses propres produits MDD. Et aujourd'hui ? « Il ne nous manque que la Suède et nous serons présents partout en Europe, explique Jean-Pierre Lenhof. Mais nous commençons déjà à regarder du côté de la Turquie et de l'Amérique du Nord. » Une affaire qui roule.

En dates...

1971 : création de Publipneu, le groupement à l'origine de Point S.

1972 : naissance de la marque Point S.

1978 : création de la Seda, chargée d'animer et développer le réseau.

1992 : création du holding Point S.

1997 : ouverture de filiales en Autriche et en Belgique.

2005 : création de Point S France.

2006 : création de Point S Development. Nomination de Christophe Rollet à la tête du réseau.

2008 : mise en place de la centralisation des achats. Élargissement de l'offre à l'entretien.

En chiffres ...

  • 385 points de vente en France.
  • 385 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2008 en France.
  • 8% de part de marché sur le pneu tourisme en France.
  • 20 pays (Allemagne, France, Belgique, Luxembourg, Italie, Pologne, Espagne, Autriche, Danemark, Hongrie, Tchéquie, Russie, Monténégro, Roumanie, Suisse, Portugal, Bulgarie, Finlande, Royaume-Uni, Pays-Bas).
  • 1,8 milliard d'euros de chiffre d'affaires en Europe.
  • 12 millions environ de pneus vendus chaque année.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2174

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA