Poivre Rouge déborde l'appétit

|

Ouvertures de restaurants, refonte du site internet, vaste programme de formation, mise en place de food trucks : l’ex-Restaumarché fait montre de dynamisme.

Poivre Rouge
Poivre Rouge

La plus petite enseigne du Groupement Les Mousquetaires voit les choses en grand. Née en 2000, l’enseigne de restauration Poivre Rouge, émanation de Restaumarché, créée, elle, en 1982, aborde en effet une étape clé dans son développement. « L’enseigne bouge et nous avons bien l’intention de le faire savoir à nos clients comme à nos collaborateurs », lance Rose-Anne Rocheteau, présidente du conseil d’administration de Poivre rouge depuis l’été 2016 et adhérente depuis vingt ans avec deux restaurants, l’un à Laval (53) et l’autre à Nantes (44).

Objectif digital

Plusieurs projets sont au menu. L’enseigne a ainsi mis au point un nouveau concept qui, sur une surface de 450 m2, propose un bar et une salle à l’ambiance plus cosy. Visible dans les dix Poivre rouge inaugurés en 2016, il sera décliné progressivement au gré des ouvertures ou des transformations. « Nous souhaitons accentuer notre positionnement de restaurant convivial, confortable, pratique et compétitif », précise Rose-Anne Rocheteau, qui rappelle qu’en 2016, en plus de l’espace intérieur, un espace extérieur pour les enfants a été agencé.

Pour répondre aux attentes des clients, un programme de fidélité au niveau national sera testé, parallèlement à des initiatives locales. Mais, surtout, l’accent sera mis sur le digital. Le site internet poivrerouge.fr sera refondu en 2017 avec la création d’une fonction click & collect (réservation, commande et paiement en ligne), d’un drive et d’espace bons plans et recrutement. La page Facebook ouverte en 2016 sera à ce titre un vecteur idéal de communication. Toutefois, pour faire décoller sa notoriété, l’enseigne entend frapper plus fort : « Parce que c’est une nécessité absolue d’être plus connus du grand public, nous envisageons un retour en télévision via du sponsoring », confie Rose-Anne Rocheteau.

83

Le nombre de restaurants

  • 85 M € de CA en 2016 (+ 5 % sur un an)
  • 1 200 salariés environ

Source : Poivre rouge

Les axes stratégiques

  1. Développer le nombre de restaurants avec au moins 15 ouvertures en 2017.
  2. Renforcer le volet numérique via de nouvelles fonctionnalités sur le site (click & collect, drive, etc.).
  3. Mettre en place un vaste programme de formation pour les adhérents, les directeurs, les responsables de salle et de cuisine.

Par ailleurs, l’enseigne veut être plus présente sur le territoire. Ainsi, 15 ouvertures au moins auront lieu cette année, avec l’objectif d’arriver à 160 restaurants en 2020. La stratégie d’implantation reste la même : des axes de passage, dans des zones économiques, de loisirs ou de commerce, et des villes de 30 000 à 100 000 habitants. Il faut aussi noter le lancement sous forme de test de deux food trucks, un circuit de restauration en plein boom : l’un à Montpellier, dans l’enceinte du stade de la Mosson, en partenariat avec le club de football, l’autre à Cluses (74), au pied de la montée vers plusieurs stations de ski.

Formation ambitieuse

Enfin, un vaste plan de formation sera programmé. À la clé, quatre certifications de qualification professionnelle seront proposées aux adhérents, aux directeurs mais aussi aux responsables de salle et de cuisine. « Nous souhaitons, à travers ce programme ambitieux, offrir des possibilités d’évolution à nos salariés, même non qualifiés, limiter le turn-over et, surtout, développer le sentiment d’appartenance à notre enseigne », conclut Rose-Anne Rocheteau

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 2446

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous