Polémique sur les masques: la réponse de Carrefour

|

Dimanche 3 mai 2020, Carrefour a publié sur son site un communiqué pour répondre à cette polémique lancée par quelques politiques accusant la grande distribution de disposer d'un très grand nombre de masques en stock. Après celui d'Intermarché, nous avons décidé de publier ce communiqué. Avec cette phase importante: "Les douanes disposent de l’ensemble des déclarations relatives à ces commande". 

" Les masques seront vendus à prix coûtant"
" Les masques seront vendus à prix coûtant"© 123rf

Compte tenu des questions posées sur la distribution des masques par la grande distribution, Carrefour veut apporter les précisions suivantes.

Jusqu’au 21 mars 2020, les masques jetables avaient été placés sous un régime de réquisition afin de faire bénéficier le monde de la santé des stocks et de la production français. Au cours de cette phase, Carrefour a remis l’intégralité de son stock de masques afin qu’il soit orienté vers les personnels de santé.

Le 21 mars 2020, l’importation de masques a été libéralisée. À compter de cette date, Carrefour a commandé des masques afin de compléter l’ensemble des mesures sanitaires qui avaient déjà été prises pour assurer la sécurité de ses collaborateurs et de ceux de ses partenaires franchisés. 30 millions de masques jetables ont ainsi été commandés en un mois.

Le 24 avril 2020, le Gouvernement a demandé à l’ensemble des circuits de distribution d’être en mesure de participer à l’équipement de la population française à compter du 4 mai. Carrefour s’est alors mobilisé pour commander massivement des masques afin d’équiper les Français et de contribuer au processus de déconfinement. 40 millions de masques supplémentaires à destination de nos collaborateurs ont été également été commandés. Au total, Carrefour a sécurisé des commandes de 70 millions de masques jetables pour ses collaborateurs et de 225 millions de masques (175 millions de masques jetables et 50 millions de masques lavables) à destination des Français.

Ce sont ces quantités, commandées en un temps record, qui ont été communiquées à la veille du 4 mai, pour rassurer nos concitoyens. Carrefour a immédiatement pris soin d’affirmer qu’aucune marge ne sera prise. Les masques seront vendus à prix coûtant. Les quantités annoncées seront progressivement livrées dans le réseau Carrefour. Dès lundi, les premiers masques seront disponibles pour les clients aux caisses des magasins.

Les douanes disposent de l’ensemble des déclarations relatives à ces commandes, ce qui permet aux pouvoirs publics de suivre en temps réel les commandes et la constitution des stocks par Carrefour comme par l’ensemble du secteur de la grande distribution.

Carrefour continuera à utiliser tout son savoir-faire pour distribuer les équipements nécessaires à la protection de la santé de ses collaborateurs et de ses clients et assurer ainsi l’approvisionnement des Français.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter