Portrait robot de l'adepte du showrooming en France [infographie]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Une étude Toluna pour Webloyalty tente de dresser le portrait type de l'adepte du showrooming, cette pratique qui consiste à aller voir en magasin des produits qu'on achète ensuite sur le web

Ce sont plutôt les femmes qui pratiquent le showrooming en France
Ce sont plutôt les femmes qui pratiquent le showrooming en France

Une femme de 35 ans intéressée par la mode et qui gagne moins de 2500 euros par mois. Si vous croisez cette personne dans un magasin (pour ça, certes, il faut d'abord la questionner sur ses revenus!), il y a de fortes chances qu'elle se serve occasionnellement des points de vente comme d'un showroom. En gros qu'elle aille en magasin pour voir un produit de visu avant de le commander sur un site qui proposera un prix plus attractif. C'est ce qui ressort de cette étude Toluna réalisée pour Webloyalty. Le résultat est donc un portrait robot du "showroomer" moyen. Une femme donc, plutôt urbaine, qui achète souvent sur internet (au moins une fois par mois) et qui n'hésite pas à faire chauffer sa carte bleu à cette occasion (une dépense médiane de 500 euros).

Voilà en détail notre adepte du showrooming:

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA