Portrait-robot du voleur en magasin

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Dossier Dans son baromètre 2014 sur les vols en magasins, la société Checkpoint dresse un profil type du voleur. Il s’agit surtout d’un homme qui vole lors des fêtes de fin d’année. Il s’intéresse principe à des petits produits à forte valeur… qu’il revendra plus tard. Portrait.

Plus de 60% des distributeurs déclarent que la période de Noël et de fin d’année est la période présentant la démarque inconnue la plus élevée
Plus de 60% des distributeurs déclarent que la période de Noël et de fin d’année est la période présentant la démarque inconnue la plus élevée © Thinkstock

Le voleur est surtout… un homme

Près de 65% des voleurs à l’étalage sont âgés de 18 à 45 ans. De faibles revenus, des aspirations à un mode de vie élevé, sont considérés comme étant une raison principale du vol à l’étalage. Le groupe des seniors (plus de 60 ans) joue un rôle mineur, représentant environ 7% des pertes dues au vol à l’étalage. Les voleurs à l’étalage de moins de 18 ans représentent une part significative des pertes dues au vol à l’étalage en Finlande (30%) et en Russie (23%). Les voleurs à l’étalage âgés de plus de 60 ans représentent une part importante (50%) de la démarque inconnue en Autriche. Une majorité des voleurs à l’étalage en Italie (34%) et aux Pays-Bas (31%) appartiennent au groupe d’âge des 30-45 ans. Environ 39% des personnes interviewées ont répondu que la plupart des voleurs à l’étalage étaient des hommes.

 

 

Le voleur agit surtout en fin d’année

Plus de 60% des distributeurs déclarent que la période de Noël et de fin d’année est la période présentant la démarque inconnue la plus élevée en Europe (sur les trois périodes principales). Des clients qui ont besoin d’acheter des cadeaux, des magasins aux stocks excédentaires, le recours aux employés temporaires sont les raisons principales de ce phénomène. En revanche, seules 6% des personnes interrogées ont mentionné Pâques comme une période de forte démarque inconnue.

Le voleur vole pour… revendre

Les articles les plus volés sont les objets faciles à cacher et qui se revendent facilement. Les accessoires de mode, l’outillage électrique, les accessoires de portables, les vins et spiritueux et les produits de maquillage arrivent naturellement donc en tête de ce triste hit parade. Certains pays, tels que la France, sont confrontés à une plus grande professionnalisation des vols, de sorte que les produits de maquillage, les articles de mode, les accessoires et les spiritueux sont des articles hautement vulnérables. « Contrairement à certaines idées reçues, il ne faut donc pas assimiler la baisse du pouvoir d’achat avec la question des vols. Les produits alimentaires, qui ont une faible valeur faciale, sont généralement peu volés», explique Patrice Bahuaud, directeur général de Checkpoint France.

Le voleur adore les grands magasins

Les grands magasins (1,98%), les magasins de bijoux et de montres (1,55%) et les clubs-entrepôts (1,42%) ont enregistré la démarque inconnue la plus forte. Ceci peut être attribué au faible taux d’adoption de mécanismes de prévention des pertes observé dans ces magasins. Ont figuré dans les magasins ayant présenté la démarque inconnue la plus faible les magasins spécialisés en produits de beauté (0,78%) et les distributeurs de matériel électronique (0,5%). Les distributeurs alimentaires dans des pays tels que l’Allemagne et la France ont également enregistré un taux de démarque inconnue faible. «En France, dans des zones spécifiques et dans des magasins qui n’ont rien fait, la démarque inconnue peut dépasser les 10% du chiffre d’affaires. Autant dire que dans ces conditions, ll n’est pas question d’attendre la moindre rentabilité», constate Patrice Bahuaud.

 

 

 

 

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA