Pour booster ses résultats e-commerce, Aeon investit dans Boxed.com

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

L’e-commerçant américain, spécialiste de la vente en gros, détachera une équipe pour aider le géant japonais du retail à réorganiser sa logistique. 

Pour booster ses résultats e-commerce, Aeon investit dans Boxed.com.
Pour booster ses résultats e-commerce, Aeon investit dans Boxed.com.© Boxed.com

A la traine derrière Amazon dans l’e-commerce, le leader japonais de la distribution en termes de chiffre d’affaires Aeon annonce le 11 avril investir un montant confidentiel dans Boxed.com, un e-marchand américain fondé en 2013 qui vend en ligne des produits ménagers en gros. Basée à New York, la société est parvenue à percer sur ce marché tenu par des rivaux de taille, comme Costco, grâce à son format pensé pour le mobile ciblant les millenials et à son système de livraison gratuit deux jours en moyenne après la commande. 

Cet investissement, qui devrait être réalisé mi-mai 2018, ferait d’Aeon l’un des plus importants actionnaires de l’e-marchand, ont indiqué des sources proches du dossier au Wall Street Journal. 

En 2017, Aeon réalise moins de 1% de son CA en ligne 

Comme les autres titans de la distribution, Aeon fait face à la pression des e-commerçants, Amazon en tête. L’activité du géant du net au Japon est en forte croissance : entre 2013 et 2017, son chiffre d’affaires dans le pays a plus de doublé, passant de 622,6 milliards de yen (4,3 milliards d’euros au taux de change de l’époque) à 1174,7 milliards (8,7 milliards d’euros) selon des données diffusées par Statista. Les ventes en ligne représentaient sur l’année fiscale 2017 moins de 1% du chiffre d’affaires total d’Aeon. Le groupe espère passer à 12% d’ici 2021. 

Boxed.com va l’y aider : une fois l’investissement réalisé, la jeune pousse détachera une équipe pour remodeler l’organisation logistique du distributeur et pour améliorer son système de recommandation de produits en ligne. Aeon a prévu d’investir 5 milliards de dollars entre 2018 et 2021 dans des technologies logistiques, informatiques et d’automatisation des tâches. 

En France également, les distributeurs viennent chercher les compétences logistiques là où elles se trouvent, chez les spécialistes de la vente en ligne, afin de monter en puissance dans la livraison express de produits notamment alimentaires. Entre son accord avec  le cybermarché britannique Occado et celui signé avec Amazon Prime, l’enseigne Monoprix est emblématique de cette nouvelle stratégie des retailers.

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus
X

Retrouvez toutes les stratégies digitales actuelles GRATUITEMENT e-commerce, réseaux sociaux, marketing intéractif...L’ensemble des nouvelles technologies adaptées à l’univers de la grande distribution.

Tous les faits marquants dela journée identifiés, sélectionnés et classés par la rédaction de LSA.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA