POUR DISPOSER

Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Pour disposer de 54 000 E, un commerçant utilise treize fois sa carte bancaire à débit différé sur son terminal électronique de paiement, en neutralisant la procédure de demande d'autorisation. Utilisant sa carte pour des achats fictifs dans le seul but de disposer d'un crédit indû, il s'est rendu coupable d'escroquerie.

Cass. crim. 13.9.2006, n° 5024 F-PF ; BRDA 20/06

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1977

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA