Marchés

Pour les éleveurs, la pluie vient trop tard

|
La situation des éleveurs français reste "très difficile" car "la pluie est venue trop tard", a estimé mercredi le ministre de l'Agriculture, Bruno Le Maire. "Malheureusement, il pleut beaucoup en France mais il ne pleut pas partout et pour une partie des producteurs agricoles, je pense en particulier aux éleveurs, la pluie vient trop tard", a expliqué le ministre sur Europe 1. "La situation des éleveurs, dans le Massif central ou ailleurs, reste très difficile", a-t-il souligné. Cependant, la pluie "va améliorer un peu les choses, permettre peut-être d'avoir une deuxième coupe à l'automne pour faire du fourrage" et au "maïs de mieux pousser". Bruno Le Maire a assuré qu'il restait "totalement mobilisé pour apporter une solution à chaque exploitation, à la fois pour fournir de l'alimentation (...) et aussi pour apporter une aide concrète en trésorerie". Dans ce cadre, le gouvernement "négocie pour que les péages soient gratuits pour les transports par camion" de fourrage, a-t-il ajouté.
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine l’essentiel de l’actualité des marchés, des distributeurs et des fournisseurs de produits alimentaires.

Ne plus voir ce message