Pour les Français, les marques ne font pas assez preuve d’authenticité [Sondage]

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

Critère essentiel pour de nombreux Français, l’authenticité est-elle au cœur des préoccupations des marques ? Pas suffisamment, d’après un sondage Opinion Way pour Terre de Sienne*, qui recommande dans ses conclusions de davantage prendre en compte cette valeur rassurante et fédératrice. 

72% des Français pensent que l’authenticité "doit et va s’amplifier" avec le temps.
72% des Français pensent que l’authenticité "doit et va s’amplifier" avec le temps.© jaroslavkettner - Fotolia.com

C’est un constat plutôt sévère que dressent les Français. D’après un sondage Opinion Way pour Terre de Sienne*, dont les résultats ont été publiés le 28 août 2015, 72% des Français pensent que les entreprises et les marques ne font pas assez preuve d’authenticité. Une faille dommageable car "aux yeux des Français, l’authenticité se veut rassurante et efficace : 55% pensent que cela permet d’être crédible et pour 50% plus proche de ses consommateurs", précise l’étude. Et cette valeur ne semble n’avoir jamais autant compté aux yeux des Français. Dans un monde complexe et parfois perçu comme anxiogène, l’authenticité est une valeur rassurante. "Ce désir d’authenticité traduit probablement une lecture critique de la modernité, de l’industrialisation où l’on ressent que ce monde n’est pas assez qualitatif. C’est aussi l’indice d’un manque de transparence, d’absence de vérité de la part des entreprises" poursuit l’étude.

L'agroalimentaire, un secteur porteur d'authenticité

Pour retrouver ce lien créateur de confiance et d’adhésion, l’étude conseille aux marques de mieux prendre en compte cette valeur. "Pour être plus attractive (25%), mieux comprise (14%), et mieux écoutée (14%), un produit ou une entreprise ne doit pas venir de nulle part et doit aussi être ancré dans un certain réalisme avec une valeur d'usage". Une préconisation tout à fait applicable en termes de PGC (Produit de Grande Consommation). "Le consommateur voue une fidélité romantique aux produits authentiques qui touchent une fibre nostalgique, qui joue sur un goût, un plaisir d’autrefois", analyse le rapport.

Ainsi, l’agroalimentaire est, pour 20% des Français, le secteur le plus porteur aux yeux des Français d’un "label authenticité" et de tradition. Malgré ce constat très positif, les Français notent également que l’authenticité est davantage utilisée comme un code de communication qu’un contenu. D’où des attentes très fortes des personnes interrogées : 72% des Français pensent que l’authenticité "doit et va s’amplifier" avec le temps.

L'artisan et le sportif de haut niveau, des figures exemplaires

Si les marques souffrent de cette défiance, certains acteurs incarnent a contrario parfaitement cette valeur. C’est le cas de l’artisanat qui, remporte 69% de citations. "Celui qui façonne, qui crée de ses mains est plébiscité dans un monde perçu comme trop industriel, trop dépendant du marché. C’est pourquoi les dirigeants d’entreprise familiale (35%) ou les autoentrepreneurs (29%) incarnent les valeurs d’authenticité", poursuit le rapport. A l’heure où le phénomène de l’auto-entreprenariat tend à se généraliser, "les Français le ressentent comme proche d’eux, avec une dimension de créativité, de simplicité et de convivialité dans l’économie. Les patrons de PME bénéficient de ce courant de sympathie dans l’opinion et de cette aura d’authenticité". Outre ces acteurs-clés du secteur économique, les sportifs de haut niveau incarnent pour de nombreux sondés l’authenticité. Un message que les marques avaient déjà entendu au vu du nombre de sportifs sollicités pour des publicités...

L'infographie "L'authenticité en images"

*Sondage Terre de Sienne réalisé par Opinion Way du 7 au 8 juillet 2015, sur le système CAWI, auprès de 1 011 personnes représentatives de la population française âgé de 18 ans et plus.

Réagir

Pseudo obligatoire

Email obligatoire

Email incorrect

Commentaire obligatoire

Captcha obligatoire

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA