Pour leur réouverture, les boutiques des Champs-Elysées soignent leurs (rares) clients

|

En ce samedi matin, 28 novembre 2020, de réouverture des commerces non-essentiels, les boutiques des Champs-Elysées étaient aux petits soins avec les rares clients à se promener sur l’avenue. Nombreuses sont celles qui proposent des promotions pour inciter les badauds à entrer et à acheter.

Peu de monde sur les Champs-Elysées pour attendre la réouverture des magasins sauf chez Louis Vuitton (ici en photo) et Nike.
Peu de monde sur les Champs-Elysées pour attendre la réouverture des magasins sauf chez Louis Vuitton (ici en photo) et Nike.© MB

L’absence des touristes pénalise les commerces des Champs-Elysées. Selon Cushman & Wakefield, début octobre, le trafic piéton était en recul de 31% par rapport à la période pré-Covid. Le confinement et la fermeture des commerces non-essentiels ont accentué le phénomène. Car avec les cafés et les restaurants, les commerces non-essentiels constituent la majorité des boutiques de l’avenue. Leur réouverture redonne donc un peu de vie à cette artère mondialement connue.

Néanmoins, peu de personnes étaient présentes sur les Champs-Elysées avant 10h à part les joggeurs et les gendarmes. Seules exceptions : Nike et Louis Vuitton où quelques clients faisaient la queue avant l’ouverture.

Mise en avant du nombre maximum de clients

Plusieurs enseignes affichent à l’entrée le nombre de personnes que le magasin peut accueillir. Monoprix explique pourquoi quand elle est atteinte, les clients sont obligés de patienter dehors. Petit couac chez Foot Locker où l’affiche à l’entrée déclare 63 personnes autorisées à l’intérieur au maximum et celle sur le côté du magasin annonce 130 personnes. Pour le comptage, les boutiques utilisent les moyens mis en place au premier déconfinement. Par exemple, chez Yves Rocher, on remet un panier à chaque client et quand il n’y a plus de panier, c’est que le quota est atteint.

Pédagogie sur les mesures barrières

Pour rassurer les clients, les enseignes expliquent les mesures mises en place pour respecter les gestes barrières dans les magasins. Sephora rappelle "votre santé et sécurité est notre priorité numéro 1". Distribution de gel hydroalcoolique pour tous les clients. La Fnac et les Galeries Lafayette ont investi dans des distributeurs automatiques de solution désinfectante. Elles rappellent les gestes barrières à respecter. La boutique officielle du PSG exige toujours la prise de température. Les boutiques incitent aussi les clients à utiliser les moyens de paiement sans contact.

Accueil

Globalement, dans tous les magasins où nous sommes entrés, les vendeurs étaient aux petits soins avec les clients. Un « bonjour d’accueil », un grand sourire malgré le masque et un « puis-je vous aider ? » étaient de mise, d’Yves Rocher à la Fnac en passant par Monoprix. Chez Sephora, les employés proposaient de scanner la carte de fidélité pour expliquer au client encarté à quelles réductions ils avaient le droit. Les employés de la Fnac rappelaient aux clients qu'ils peuvent maintenant être encaissés en rayon s’ils ne veulent pas faire la queue aux caisses.

Promotions

Pour inciter les clients réguliers à venir en magasin, nombre d’enseignes leur ont envoyé des mails annonçant la réouverture des boutiques et ont mis en place des opérations promotionnelles. C’est le cas des Galeries Lafayette Champs-Elysées qui proposaient des ventes privées réservées aux porteurs de la carte de fidélité avec des réductions jusqu’à 40%. Mais contrairement au magasin du boulevard Haussmann, celui-ci n'a pas attiré les foules en ce samedi matin. Il y avait plus de vendeurs que de clients. Levi's propose des réductions jusqu'à 50% pour sa réouverture. Sephora poursuit en magasin son opération Beauty Days entamée sur son site internet en début de semaine. Idem chez Marionnaud où l’opération Hello Black Friday sur le web s’était transformée jeudi en Hello Christmas. C’est donc « Hello Christmas » aussi en magasin.

Black Friday malgré tout

Chez Mauboussin, c’est opération Black Friday tout comme au concept store Pierre Hermé/L’Occitane où les autocollants pour cette opération étaient posés sur la vitrine ce matin.

Albercrombie & Fitch propose pour sa part une réduction de 25% sur l’ensemble de son flagship. S’il n’y avait pas une foule démesurée dans le magasin, le flot de clients était régulier. Des clients qui venaient faire leurs emplettes avant la fermeture définitive du flagship qui aura lieu le 31 décembre prochain.

A midi, il n'y avait plus la queue devant aucun magasin, exception faite de Louis Vuitton qui faisait entrer les clients par vague d'une dizaine donnant l'impression ainsi qu'il y a du monde à attendre...

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Appels d’offres

Accéder à tous les appels d’offres

X

Recevez chaque semaine l’actualité des secteurs Droguerie, Parfumerie et Hygiène.

Ne plus voir ce message