Pour un tiers des distributeurs leur site web est plus important que leur enseigne physique [Etude]

|

1 détaillant sur 6 a décidé de se tourner uniquement vers l’e-commerce en 2015 selon une étude Barclaycard publiée le 2 décembre 2015.  Chez les Britanniques, après les produits, ce sont les livraisons de service qui ont le vent en poupe. 

Au Royaume-Uni, l'e-commerce prend de plus en plus de place.
Au Royaume-Uni, l'e-commerce prend de plus en plus de place. © Subbotina Anna / Fotolia

L’e-commerce fonctionne décidément très bien au Royaume-Uni. Dans une étude publiée le 2 décembre 2015, Barclaycard révèle qu’un tiers des distributeurs britanniques pensent que leur site d’e-commerce est plus important que leur enseigne physique. Cette étude a été réalisée par Opinium Research du 21 au 26 octobre sur 201 décisions prises par les entreprises, et 2002 personnes. L’étude révèle aussi qu’un sixième des détaillants a même choisi de se tourner uniquement vers le web, en n’ayant plus d’enseignes physiques. 39% ont d’ailleurs lancé un nouveau site en 2015 et 37% ont engagé du personnel supplémentaire pour les livraisons, alors que 25% ont introduit de nouvelles méthodes de paiement.

Les clients réclament plus de services et de produits

Un tiers des détaillants interrogés attendent de leurs commandes qu’elles soient délivrées et disponible plus rapidement que l’an dernier. Près d’un quart des distributeurs proposent des éventails de rendez-vous plus large pour les livraisons. Philipp McHugh, le PDG de Barclaycard Business Solutions explique que "les consommateurs ne passent pas uniquement au e-commerce pour obtenir de meilleurs prix, mais aussi pour les services et les produits qu’ils peuvent y trouver".

Une "Doorstep economy" se développe

Au-delà des produits, ce sont même les services qui tendent à se réserver par Internet. Des applications permettent aux personnes de commander des services directement à domicile, on parle de "doorstep economy" ou "économie du pas de la porte". Ainsi, Barclaycard révèle que les services les plus populaires sur demande sont les docteurs (38%), les bricoleurs (29%), les dentistes (28%) le personnel d’entretien (20%) et les gardiens d’animaux (18%) devant les coachs de fitness (16%). 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message