Pourquoi il faut candidater à Passeport pour la Franchise [vidéo]

|

Jean-Baptiste Gouache, fondateur et gérant du cabinet d'avocats qui porte son nom, explique l'intérêt du trophée Passeport pour la Franchise qu'il a créé et qui en est à sa troisième édition. A la clé, pour le futur franchiseur, 100.000 euros de prestations pour le vainqueur et un accompagnement sur mesure par les 8 partenaires du prix.  

Jean-Baptiste Gouache répond à LSATV.
Jean-Baptiste Gouache répond à LSATV.© LSA

La rédaction vous conseille

Toute la franchise

Toute la franchise

Plus de 1800 concepts éprouvés vous attendent

créez votre entreprise

Il reste encore un bon mois aux entrepreneurs dans l’âme persuadés d’exploiter un concept duplicable pour s’inscrire au concours Passeport pour la franchise. Outre les 100000 euros de prestations offerts au lauréat pour l’accompagner dans son projet, ce trophée permet aussi et surtout de confronter son concept à l’œil et aux conseils avisés d’experts du secteur, ce qui se révèle plus qu’utile avant de se lancer dans l’aventure de la construction d’un réseau. 

Encore un mois pour s'inscrire

Jean-Baptiste Gouache, fondateur et gérant du cabinet d'avocats qui porte son nom, explique l'intérêt de ce trophée dans une interview vidéo à LSATV recueillie lors de Franchise Expo Paris 2016. Vous pouvez retrouver le palmarès des dernières éditions et les conditions pour concourir sur le site dédié en cliquant sur ce lien. Vous avez encore jusqu’au 30 avril pour déposer un dossier. Et la remise des prix aura lieu le 23 juin 2016.

Découvrez l'interview vidéo de Jean-Baptiste Gouache qui explique l'intérêt de "Passeport pour la franchise"

 

 

ATTENTION ce player est uniquement à utiliser pour le service PUB. Pre-roll et Post-roll video intégrés.

Franchise explorer

Franchise explorer

L’expertise au service du secteur de la franchise

Toute l'actualité

Toute l'actualité des secteurs d'activité en franchise

X

Recevez chaque semaine l'actualité des réseaux de franchise de la grande distribution et de la restauration.

Ne plus voir ce message