Marchés

Pourquoi les marques de distributeur perdent du terrain ?

|

Les marques de distributeurs (MDD) sont à la peine depuis deux ans, 2014 n’échappe pas à la règle. Quelles sont les raisons de cette perte de vitesse? Eléments de réponses avec Nielsen.  

Seules les MDD premium et bio tirent leur épingle du jeu, avec des progressions dans leurs ventes.
Seules les MDD premium et bio tirent leur épingle du jeu, avec des progressions dans leurs ventes.©

A l’occasion du salon MDD expo, qui ouvrira ses portes pour sa 14ème édition les 31 mars et 1er avril prochain à Paris, l’heure est au bilan. Et celui-ci est peu reluisant… Les marques propres, qui pèsent environ 28 % de l’offre en grandes surfaces en France (Source: Nielsen), perdent en effet du terrain pour la troisième année consécutive :

 

 

Pourquoi de telles évolutions ? Le poids de la promotion explique, en partie, la perte de vitesse de ces produits MDD. Cette pratique des prix cassés ou des grammages gratuits influencent en effet de plus en plus le comportemant des clients, comme le montre ce sondage :

 

Source: Nielsen shopper trends, 2014

 

Or, les promotions sont surtout réalisées par les grands groupes, les marques distributeurs investissent beaucoup moins ce terrain...

 

Autre bémol qui nuit aux marques distributeurs, leur qualité. Elle est certes reconnue pour près des trois quarts des sondés, mais le gros des volumes, constitué par des MDD standards, peinent à se valoriser. Pourtant, les MDD qui utilisent ce biais se portent bien, comme en témoigne les MDD premium et bio, qui sont les seules à être en croissance :

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message