Pourquoi Rakuten (PriceMinister) installe un centre de R&D à Paris

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

INTERVIEW Le géant nippon de l’internet, propriétaire du site de e-commerce PriceMinister en France, implante une nouvelle division de son centre de recherche et développement, le Rakuten Institute of Technology, à Paris. Si le marché européen représente un très fort potentiel pour cet acteur mondial, cette décision d'une ampleur mondiale peut apparaître surprenante. Laurent Ach, son directeur, répond à nos questions.

Avant d'installer le centre de R&D à Paris, Laurent Ash a passé quatre mois dans le Rakuten Institute of Technology à Tokyo.
Avant d'installer le centre de R&D à Paris, Laurent Ash a passé quatre mois dans le Rakuten Institute of Technology à Tokyo. © Rakuten

LSA: Pourquoi avoir choisi Paris pour installer un centre mondial de R&D ?

Laurent Ach: Deux centres de R&D sont déjà implantés à Tokyo et à New-York. A Paris, nous allons notamment nous intéresser à la convergence des ventes en ligne et du magasin pour accompagner les usages en place des clients. Notre objectif est de trouver de nouveaux dispositifs pour aller au-delà. C’est le bon moment car les attentes côté magasins, e-commerce et clients se croisent avec l’évolution de la technologie comme la réalité augmentée par exemple. Le Rakuten Institute of Technology se penche plus généralement sur des sujets comme l’analyse de données, la détection de fraudes, le langage naturel, les systèmes de recommandation, le traitement d’images, les interfaces utilisateurs et le web-to-store.

LSA: Est-ce de la recherche pure ou appliquée ?

Laurent Ach: Nous ne sommes pas concentrés sur une application immédiate, mais qui pourrait découler sur un service business pour Rakuten. Nous sommes entre la recherche et l’application, et à Paris, les projets que nous allons mener devraient se déployer à horizon 3 à 5 ans.

LSA: Combien de personnes pour l’équipe parisienne ?

Laurent Ach: Nous sommes cinq et l’équipe va grandir petit à petit pour accueillir une vingtaine d’ingénieurs d’ici à la fin de l’année. Il y a une unité chez PriceMinister qui travaille déjà sur les big data depuis deux ans et nous serons amenés à collaborer ensemble.

LSA: Allez-vous travailler avec des entreprises du commerce physique ?

Laurent Ach: A Tokyo, le centre R&D travaille déjà avec les magasins à travers le campus Rakuten. A Paris, j’ai l’intention de collaborer avec des distributeurs, des centres commerciaux, des universités. Les contacts sont déjà établis.

LSA: Quelle application issue d’un centre R&D de Rakuten pourrait se concrétiser prochainement ?

Laurent Ach: A Tokyo, nous avons exposé un système de photos en réalité augmentée qui apparaissent autour de produits en rayon. Cela permet par exemple de mettre en avant l’évaluation d’autres clients, des commentaires, les autres produits achetés avec celui exposé ou autre.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA