Le Uber chinois du fret boucle un tour de table géant d'1,9 milliard de dollars

|

Mangbang, dont l'application mobile de mise en relation est utilisée par 5,2 millions de camionneurs chinois, éveille un appétit d'ogre chez les investisseurs. Softbank et Google ont mis la main au portefeuille.

Logistique Camion SITL
Logistique Camion SITL© lassedesignen - Fotolia

Mangbang, le Uber chinois du transport de marchandises qui met en relation affréteurs postant des informations sur les cargaisons disponibles et chauffeurs de camions via son application mobile, vient de boucler un tour de table géant d'1,9 milliard de dollars, dévoile le Wall Street Journal. La société est désormais valorisée plus de 5 milliards de dollars. Softbank a déboursé un milliard de dollars dans le cadre de cette opération, via son fonds d'investissement Vision Fund. Google participe également à cette levée de fonds, à travers son bras armé dans le capital-investissement CapitalG.

La jeune pousse est née en novembre 2017 de la fusion des deux plates-formes mobiles leader du secteur en Chine, Huochebang et Yunmanman. Elle sert un marché qui pesait 779 milliards de dollars en 2017 dans le pays, porté par le boom de l'e-commerce, réveillant un appétit d'ogre chez les investisseurs.

5,2 millions de transporteurs utilisateurs

L'application serait utilisée par 5,2 millions de propriétaires de camions effectuant des liaisons interurbaines dans le pays, sur un total de 7 millions, revendique l'entreprise. Ils se sont convertis à cette application car elle regroupe l'ensemble des offres disponibles, leur permet de faire moins de kilomètres à vide et de diminuer le temps d'attente entre les différents chargements, qui peut durer plus d'une journée dans les plates-formes logistiques congestionnées du pays, souvent qualifiées de tumeurs urbaines.

Mangbang utilisera ces fonds pour se développer sur de nouveaux marchés. L'entreprise essaye également de recruter des talents dans le secteur de l'intelligence artificielle, pour améliorer sa technologie de matching entre les camions vides et les cargaisons disponibles à proximité. Depuis sa création en novembre, la société a déjà créé un laboratoire de recherche dédié dans la Silicon Valley.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Nos formations

X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message