Pourquoi Wal-Mart s’en prend une nouvelle fois à Visa

|

Wal-Mart attaque de nouveau l’émetteur de cartes de paiement Visa. En jeu ? Des frais qui lui auraient été imposés de manière abusive pour un montant de 5 milliards de dollars entre 2004 et 2012.

L'enseigne Wal-Mart attaque de nouveau Visa, deux ans à peine après s'être mise d'accord avec l'émetteur de carte bancaire et son concurrent MasterCard pour un autre préjudice.
L'enseigne Wal-Mart attaque de nouveau Visa, deux ans à peine après s'être mise d'accord avec l'émetteur de carte bancaire et son concurrent MasterCard pour un autre préjudice.© DR

Ce n’est pas la première fois que le numéro un mondial de la distribution s’attaque à Visa. En 2005, Saefeway et Kroger s’étaient retournés contre Visa et son concurrent MasterCard pour une entente sur les frais facturés pour chaque transaction, qui s’élèvent en moyenne entre 2 et 3%. Difficilement parvenus à un accord fin 2012 pour faire baisser ces frais, les parties prenantes pensaient être en règles. Ce n’est pas ce qu’estime le géant de la distribution puisqu’il accuse cette fois Visa et certaines banques qu’il ne cite pas d’avoir profité de leur position dominante pour s’être entendus sur ces frais.

Le préjudice selon Wal-Mart s’élèverait à 5 milliards de dollars sur "les 350 milliards de dollars engrangés sur huit ans, précise la plainte. Même si Wal-Mart est le plus gros détaillant du pays (...), il ne peut pas se permettre de ne pas accepter les cartes Visa. Sinon cela se traduirait par une baisse inacceptable des ventes."

Les nouveaux acteurs du paiement

Les relations entre distributeurs et émetteurs de cartes se tendent aux Etats-Unis. Hormis cette affaire, le piratage de Target en fin d’année dernière avait permis de récupérer les données de cartes bancaires mal protégées de plusieurs dizaines de millions de clients puisque toujours "à piste". Par ailleurs, d’autres entreprises percent et prennent des parts de marché, comme PayPal, mais aussi des commerçants qui disposent de leur propre outil, comme Amazon et son paiement en un click. Google et Facebook testent aussi des services plus ou moins analogues et des rumeurs de création de carte de paiement physique reviennent de manière récurrente.

 

Sur Magasin LSA, trouver tous les fournisseurs de terminaux de paiement electronique

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.
X

Recevez chaque matin tous les faits marquants sur les stratégies digitales, omnicanales et e-commerce des distributeurs et sur les solutions technologiques conçues pour les accompagner.

Ne plus voir ce message