PPR vend une partie de Guilbert à Staples

|

C'est l'activité vente à distance du pôle « fournitures de bureau » qui passe dans le giron du groupe américain, absent de l'Hexagone jusqu'à présent.

L'ensemble cédé couvre 5 pays européens et a réalisé 441 millions d'€ de chiffre d'affaires l'an dernier. Il comprend JPG et Bernard en France et en Belgique, Neat Ideas en Grande-Bretagne, Kalamazoo en Espagne et Mondoffice en Italie. Payée au prix fort - 825 millions d'€ -, cette acquisition permet à Staples de faire son entrée dans l'Hexagone et d'accroître sensiblement sa présence en Europe. Jusqu'à présent, il n'était présent qu'en Allemagne, au Royaume-Uni, aux Pays-Bas et au Portugal. Quant à PPR, il conserve l'activité grands comptes de Guilbert gérée via un réseau de 1500 représentants en contact direct avec leurs clients, qui représente les trois-quarts de son chiffre d'affaires. Toutefois, beaucoup d'analystes s'interrogent sur l'avenir de son pôle « distribution professionnelle », qui comprend également Rexel.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter