Premier bilan du nouveau concept frais d'Auchan, Arcimbo

|

Tout juste un an après l’ouverture d’Arcimbo, le concept d'Auchan axé autour des produits frais testé à Villeparisis, son fondateur, Marc Clementini, livre son retour d’expérience à LSA.

Arcimbo affiche un chiffre d'affaires de 2,3 millions d'euros 10 mois après son ouverture, en février 2013.
Arcimbo affiche un chiffre d'affaires de 2,3 millions d'euros 10 mois après son ouverture, en février 2013.

Arcimbo, le magasin spécialiste du frais, a-t-il gagné son pari ?

L’enseigne, qui a ouvert le 27 février 2013 se targuait de "mettre de l’émotionnel en recréant des courses plaisir". Pour cela, le point de vente, présenté par LSA quelques jours après son ouverture et dont nous avions révélé le lancement quelques semaines plus tôt, a parié sur une offre de produits frais très large, notamment sur les fruits et légumes. Ce parti pris d’enseigne a aussi poussé le magasin a miser sur le clean label : ici, pas de produit contenant de l’huile de palme des graisses hydrogénées ou encore de l’aspartame !

Bilan mitigé

Un an plus tard, bilan mitigé… Le chiffre d’affaires de ce magasin de 1330 m², dont 375 pour les seuls fruits et légumes, s’élève à 2,3 millions d'euros à fin 2013, soit après 10 mois d'ouverture. Marc Clementini, le fondateur et dirigeant, interrogé lors de la conférence sur les produits frais organisée ce mardi 11 février par LSA, a demandé un peu plus de temps : « Il nous faut plus de recul. Bien sûr, ce chiffre d’affaires est insuffisant et nous ne pourrons pas continuer comme ça. Mais ce magasin a valeur de test » rappelle-t-il. Pour redresser la situation, il entend « accroitre sa visibilité, car aujourd’hui, le principal problème d'Arcimbo, c’est son manque de notoriété ». Il entend aussi développer les ventes via le click and collect, l’application sera d’ailleurs bientôt disponible sur l’Apple Store. Pour mémoire, Arcimbo partage le même parking avec un AuchanDrive et compte un point d'enlèvement Grobill, le site e-commerce non alimentaire d'Auchan, dans sa galerie.

Si Marc Clementini reste discret sur les chiffres de son magasin, il assure que les fruits et légumes, la catégorie phare de ce concept, représentent plus d’un tiers du chiffre d’affaires, et de la surface de vente.

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter