Premier décryptage du premier prospectus d'Intermarché en 2019

|

Alors que la loi alimentation limite les promotions au taux de 34% à partir du 1er janvier 2019, le prospectus d’Intermarché, daté du 3 au 15 janvier 2019, propose quelques offres très alléchantes…  

prospectus Intermarché 2019

Grâce à notre partenaire Retail Explorer, voici quelques pages du prospectus d'Intermarché avec des promotions qui semblent bel et bien "hors la loi" Alimentation. Intermarché a pourtant plusieurs fois répété que l’enseigne respectera l’esprit des EGA et la loi Egalim. D’où l’intérêt de regarder attentivement ce premier prospectus de l’année 2019. Il convient pourtant de ne pas le juger trop vite tant les délais de la mise en œuvre de la loi ont été courts.

Rappelons que l’ordonnance du 12 décembre 2018 a été publiée au JO le 13 décembre, avec une date d’entrée en vigueur le jour de publication. Or la mise en œuvre concrète des mesures de la loi Egalim nécessite des adaptations des politiques commerciales, et ces adaptations demandent un minimum de temps. La fabrication des prospectus publicitaires obéit à des délais incompressibles de quelques semaines. Ces contraintes de fabrication ont été rappelées par les distributeurs aux pouvoirs publics à plusieurs reprises.

Lors d’une réunion qui s’est tenue à Bercy le 14 décembre 2018 sur la loi Egalim, en présence de Didier Guillaume, Ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, d’Agnès Pannier-Runacher, Secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Economie et des Finances et de Virginie Beaumeunier Directrice générale de la DGCCRF, certains distributeurs ont demandé à l’État et à la DGCCRF de faire preuve de pragmatisme et de discernement lors des premières semaines d’application du texte.

Le début d’année 2019 est donc clairement une période transitoire. Les prospectus imprimés et préparés avant le 13 décembre, date de publication de l’ordonnance au JO, ne pouvaient pas intégrer des dispositifs promulgués le 13 décembre. Les prospectus actuellement distribués correspondent donc à ce temps intermédiaire de chevauchement, où se superposent des prospectus selon l’ancien dispositif promotionnel, et un nouveau dispositif déjà promulgué – qui sera traduit et visible sur les prospectus préparés après sa promulgation. 

Espérons pour les distributeurs que la DGCCRF écoutera Agnès Pannier-Runacher qui, en décembre dernier avait demandé à la DGCCRF d'accompagner les entreprises avec "pédagogie  dans ce changement important de cadre réglementaire". 

Le mot "gratuit" a disparu: c'est "offert" et 40% de remise immédiate (!)

 

3+3 offerts: donc 50% de réduction...

 

 

Le taux de 34% va de plus en plus s'imposer...

 

Le 2ème à -60%: c'est légal

2+1 offert: c'est autorisé

De belles offres sur le DPH... non concerné par la nouvelle loi

 

Le mot "gratuit" revient en hygiène-beauté...

 

 

 

 

 

 

Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

X

Recevez chaque semaine les actualités du marketing et de la communication online et offline des marques et des distributeurs.

Ne plus voir ce message
 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA