Premier semestre en retrait pour Damartex

|
Twitter Facebook Linkedin Google + Email Imprimer

BRÈVESLe spécialiste des sous-vêtements et du prêt-à-porter pour les séniors, inventeur du célèbre Damart, a vu son chiffre d'affaires baisser de 3,2% à 294 millions d'euros entre le 1er juillet et le 31 décembre 2006.


Le résultat net en a pâti. Il recule de 43% à 6,9 millions d'euros.

Cet accès de faiblesse s'explique en grande partie par le niveau anormalement élevé des températures cet hiver. « Le dernier quadrimestre (septembre à décembre 2006, ndlr) a été le plus chaud depuis 1950 », indique t-on chez Damart. D'autres causes, internes cette fois-ci sont également avancées par la direction de Damartex : « élargissement du portefeuille de produits, redéploiement des systèmes d'information, renforcement des ressources humaines et développement des nouveaux pays », autant d'investissements qui ont pénalisé les comptes.

Pour compenser, un plan de contrôle des coûts a été mis en place dès l'automne 2006. Il doit permettre à l'entreprise de dégager sur la saison printemps-été (janvier à fin juin) un résultat supérieur à celui de la même période de l'année dernière. L'objectif étant de rattraper sur le second semestre une partie du retard pris sur les six premiers mois de l'exercice. Mais, avertit-on chez Damartex, «  nous ne pourrons pas rattraper tout le retard, et le résultat net de l'ensemble de l'exercice s'inscrira en légère décroissance par rapport à 2005-2006 ».
Olivier Bitoun 
 
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

 
Suivre LSA Suivre LSA sur facebook Suivre LSA sur Linked In Suivre LSA sur twitter RSS LSA