Préparer ses vacances d'hiver

L'or blanc attire de nouveaux opérateurs de tourisme qui proposent aux internautes des séjours clés en main. Vente de matériel comprise.

A l'instar des skieurs américains, les Européens n'hésitent plus à surfer sur le Net pour préparer leurs séjours à la montagne. En se rendant sur certains sites, comme Ifyouski.fr ou Iglu.com, les adeptes des vacances d'hiver peuvent sélectionner leur station de ski (selon leur budget ou le niveau d'enneigement), réserver un chalet et acheter, dans la foulée, une paire de skis. Un comportement qui ne laisse pas indifférentes les enseignes de sport présentes sur internet. Gosport.fr et Ski-loisirs.com ont d'ailleurs noué des partenariats avec des opérateurs de tourisme afin de séduire et de fidéliser les 20 millions d'amateurs de sports d'hiver en Europe.

« Les skieurs sont majoritairement des cadres supérieurs, âgés de 25 à 35 ans, et dont le panier d'achats oscille entre 76,22 et 762,25 EUR », explique Emmanuelle Drouet. Cette passionnée de ski a créé, avec le Britannique Richard Downs, le site Iglu.com, spécialiste de la réservation de séjours en ligne et en temps réel, décliné en 3 langues (anglais, français, et allemand). « Nous travaillons avec les principaux tour- opérateurs, sélectionnés dans leurs pays. Une vingtaine de téléacteurs travaillent dans notre call-center pour traiter les demandes. Sachant que nous recevons des milliers de visiteurs par mois », poursuit la jeune femme, directeur général, qui estime n'être pas très loin d'équilibrer ses comptes.

Ouvert depuis trois ans, ce site a levé 4,57 millions d'euros auprès de Geocapital et Barclays Ventures. Sa base de données recense 12 000 chalets, appartements et hôtels répartis dans 400 stations européennes et nord-américaines que l'on peut visualiser via les images webcams transmises par les stations. Service également proposé par son compatriote britannique, Ifyouski.com, qui vient de lancer un véritable bouquet d'informations et de services pour aider les cyberskieurs à préparer leurs vacances. Point fort, son module de réservation en ligne en temps réel, disponible depuis février. « Notre centrale de réservation reçoit, environ toutes les deux heures, les offres de locations disponibles que notre logiciel vient piocher chez nos tour-opérateurs », indique Roch Draillon, directeur France du site Ifyouski.fr, l'entité française de Ifyoutravel.com, éditeur également de Ifyougolf et Ifyoudive.

Développer le partenariat avec des tour-opérateurs

Bénéficiaire, lui aussi, d'une levée de fonds de 4,57 millions d'euros accordés par Europ@web, le jeune groupe britannique revendique cinq millions de pages vues au niveau européen, dont un million en France. Ses clients déboursent, en moyenne, entre 228,67 et 304,90 EUR par personne en location immobilière. De quoi convaincre le distributeur Go Sport, qui vient de nouer un accord de distribution avec la jeune pousse. « Nos ventes de matériels sont en progression sur le Net, car les internautes font de plus en plus confiance aux bricks and mortars », estime Hervé Roche, responsable marketing de Gosport.com. Ce dernier s'appuie sur un autre opérateur de tourisme, le site Ski-planet.com, spécialisé dans la réservation de séjour, matériel et leçons de ski.

Ce genre de partenariat entre magasins spécialisés et opérateurs de tourisme fait école. Comme en témoigne de son côté l'accord Ski-loisirs.com avec SkiFrance.fr. Ce dernier recense toutes les informations utiles pour trouver un hébergement dans les stations de sports d'hiver. Tandis que l'enseigne Ski-loisirs.com propose de la location en ligne de matériels. Une manière prudente de se faire connaître sur le Net sans s'encombrer, pour autant, des problèmes de livraison et de logistique.

Cette attitude est partagée par l'enseigne « Au vieux campeur ». Bien que familière de la vente à distance, cette dernière se contente de mettre en ligne ses catalogues. Avec la possibilité, pour l'internaute, de commander les produits par e-mail ou par fax. Il n'empêche, le site reçoit 49 000 connexions par mois portant essentiellement sur de l'envoi de catalogue. « Notre clientèle préfère voir, toucher et essayer avant d'acheter », confie Ludovic de Rorthays, actuel directeur des ventes du magasin.

Un bilan que ne partage pas le site Cham3S.com. Moins sollicité (3 000 connexions par mois), il jouit d'une clientèle majoritairement étrangère, qui n'hésite pas à débourser 228,67 EUR par panier, pour acquérir les équipements de montagne. « Il s'agit de produits très spécifiques que nos clients connaissent déjà. En outre, notre groupe Cham3S a acquis vingt-sept ans d'expérience sur ce marché », explique Paul Coquoz, PDG du magasin Coquoz Sport. Associé à 2 autres enseignes de Chamonix, il finance l'édition de catalogues et la réalisation du site de vente en ligne. Chacun traite les commandes à tour de rôle. « Surtout, il a fallu adapter notre organisation interne. Car les clients américains veulent être satisfaits rapidement. Il nous faut donc être très réactif. »
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 1711

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous