President va développer 7-Eleven aux Philippines

Le groupe taiwanais President vient de prendre le contrôle de la société Philippines Seven Corporation (PSC), détentrice jusqu'à présent de la licence 7-Eleven aux Philippines. L'entreprise, dirigée par l'ancien sénateur Vicente Paterno, avait ouvert 154 points de vente et a généré l'an dernier un chiffre d'affaires de 71,3 millions de dollars. Dix ouvertures sont programmées dans la capitale, Manille.

Chin-Yun Kao, directeur de la filiale President Chain Stores Corp. (PCSC), a annoncé vouloir porter ce parc à 500 unités d'ici 3 à 5 ans. Les Philippines se sont lancées depuis quelques années dans la construction de grandes, voire de très grandes surfaces. Et il y a de la place pour des magasins plus petits, essentiellement dans les quartiers d'affaires et près des noeuds de communication. Manille sera évidement la principale zone de développement, mais on évoque également un potentiel sur Cebu et Davao.

C'est la première incursion de President en dehors du monde chinois. Leader (7-Eleven, drugstores Cosmed, Starbucks) et partenaire de Carrefour ainsi que de PPR à Taiwan, President est également très présent en Chine, mais le groupe avait freiné ses projets asiatiques à cause de la crise. « Maintenant nous sommes prêts », lâche un cadre. « Nous avons les équipes et le marché s'y prête. Nous sommes à la recherche de partenaires crédibles ». Une phase primordiale, semble-t-il, dans les choix d'investissements de Président. Déjà, on laisse entendre que tout est prêt pour un développement de 7-Eleven en Chine, lorsque la tutelle américaine donnera son feu vert
Testez LeMoniteur.fr en mode abonné. Gratuit et sans engagement pendant 15 jours.

Toutes les actus de la consommation et de la distribution

je m’inscris à la newsletter

Article extrait
du magazine N° 0025

Couverture magasine

Tous les jeudis, l'information de référence de la grande consommation Contactez la rédaction Abonnez-vous