Présidentielle 2022 : ce que proposent Macron et Le Pen pour le commerce et la consommation

Comme en 2017, Emmanuel Macron (LREM) et Marine Le Pen (RN) se sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle. LSA fait le point sur leurs propositions concernant le commerce et la consommation. 

Partager
Présidentielle 2022 : ce que proposent Macron et Le Pen pour le commerce et la consommation
Le président sortant Emmanuel Macron (LREM) et la candidate d'extrême-droite Marine Le Pen se sont qualifiés pour le second tour de l'élection présidentielle, le 24 avril 2022.
C'est un duel similaire à 2017 que vont revivre les Français. Emmanuel Macron (LREM) et Marine Le Pen (RN) ont obtenu leur ticket d'entrée pour le second tour de l'élection présidentielle, dimanche 24 avril. La rédaction de LSA s’est penchée sur les propositions des deux candidats sur des thèmes clés du commerce et de la consommation.
Pouvoir d'achat
Emmanuel Macron (LREM) souhaite le versement automatique des aides à leurs bénéficiaires. Mais aussi une retraite minimum à 1 100 €, une baisse des charges des indépendants, une prime exceptionnelle de pouvoir d’achat triplée et suppression de la "redevance télé".
Marine Le Pen (RN) propose une hausse des salaires jusqu’à 3 Smic de 10 %, via une exonération de cotisations patronales, et du minimum vieillesse à 1 000 €. Elle souhaite passer la TVA à 5,5 % sur l’énergie, la suppression de la redevance et - 15 % sur les péages en renationalisant les autoroutes.
Travail et emploi
Une des mesures phares d’Emmanuel Macron (LREM) est le relèvement progressif de l’âge légal de départ à la retraite, de 62 à 65 ans. Il souhaite aussi proposer “un cumul emploi-retraite pour ceux qui souhaitent travailler plus longtemps et effectuer une transition souple vers la retraite.”Par ailleurs, il envisage de proposer la création d’un “compte épargne-temps universel pour monétiser ses RTT, jours de congés ou bien les mettre de côté.” Concernant l’emploi, en plus de conditionner l’accès au RSA à une activité et de durcir l’accès à l’assurance-chômage “quand trop d’emplois sont non pourvus”, le candidat sortant veut transformer Pôle emploi en “France travail”. Il envisage en outre “poursuivre la modernisation du code du travail engagée avec les ordonnances de 2017”.
De son côté, Marine Le Pen (RN) souhaite maintenir la retraite à 62 ans, mais envisage de permettre “à ceux qui ont commencé à travailler avant 20 ans pendant 40 annuités de prendre leur retraite à 60 ans”. Concernant les mesures pour l'emploi, elles se limitent à "mettre en place le patriotisme économique pour réindustrialiser et produire les richesses en France" en conditionnant les subventions à la création d’emplois au titre d’une politique d’aménagement du territoire. Mais aussi "donner la priorité aux PME pour les
marchés publics", "supprimer la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) qui pénalise les PME-TPE locales et les impôts de production qui nuisent à la relocalisation", "revoir les accords de libre-échange qui ne respectent pas les intérêts de la France".
Alimentation et agriculture
Emmanuel Macron (LREM) souhaite "réduire les impôts de production qui pèsent sur l’industrie et l’agriculture, notamment en supprimant la CVAE pour toutes les entreprises". Concernant l'agriculture, en plus d'un investissement massif dans l’innovation, il veut assurer le renouvellement des générations, la formation et l’installation des jeunes agriculteurs via une loi d’orientation et d’avenir. En outre, il envisage un plan d’autonomie alimentaire dans chaque territoire ultramarin pour soutenir l’économie locale et lutter contre la vie chère.
Marine Le Pen (RN) veut "garantir aux paysans des prix respectueux de leur travail et mettre un terme aux marges abusives de la grande distribution", interdire les importations de produits agricoles ne respectant pas les normes de production française et contraindre les cantines à utiliser 80% de produits agricoles français. Elle souhaite "généraliser l’étiquetage sur l’origine et la qualité des produits alimentaires" et "interdire l’abattage sans étourdissement".
Made in France et réindustrialisation
Emmanuel Macron (LREM) propose de continuer à baisser les impôts de production pour favoriser le made in France et sécuriser les approvisionnements, favoriser la commande publique et accélérer la simplification administrative.
Marine Le Pen (RN) souhaite créer un fonds souverain français dès l’automne 2022 placé sous l’égide de la Caisse des dépôts et donner aux Français la possibilité d’en devenir actionnaires.
La question du numérique
Emmanuel Macron (LREM) souhaite faire du numérique un enjeu commun européen et développer des outils pour accompagner l’émergence de champions tech.
Marine Le Pen (RN) souhaite instaurer une autorité de sûreté économique sous la tutelle de la Caisse des dépôts et consignation pour contrôler les investissements étrangers et un fonds souverain pour le cloud.
Urbanisme commercial
Emmanuel Macron (LREM) ne fait aucune proposition au sujet de l'urbanisme commercial. Une seule allusion liée au sujet : « simplifier le mille-feuille » territorial, des « conseillers territoriaux » remplaçant élus départementaux et élus régionaux.
Parmi les « 22 mesures pour 2022 » de Marine Le Pen (RN), aucune ne traite strictement de l’urbanisme commercial.

SUR LE MÊME SUJET

Sujets associés

NEWSLETTER Quotidienne

Nos journalistes sélectionnent pour vous les articles essentiels de votre secteur.

Votre demande d’inscription a bien été prise en compte.

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes...

Votre email est traité par notre titre de presse qui selon le titre appartient, à une des sociétés suivantes du : Groupe Moniteur Nanterre B 403 080 823, IPD Nanterre 490 727 633, Groupe Industrie Service Info (GISI) Nanterre 442 233 417. Cette société ou toutes sociétés du Groupe Infopro Digital pourront l'utiliser afin de vous proposer pour leur compte ou celui de leurs clients, des produits et/ou services utiles à vos activités professionnelles. Pour exercer vos droits, vous y opposer ou pour en savoir plus : Charte des données personnelles.

LES ÉVÉNEMENTS

Tous les événements

Les formations LSA CONSO

Toutes les formations

LES SERVICES DE LSA CONSO

Trouvez les entreprises de la conso qui recrutent des talents

B&M

Directeur de Magasin H/F - France entière

B&M - 10/10/2022 - Franchise - PARIS

+ 550 offres d’emploi

Tout voir
Proposé par
LSA

Détectez vos opportunités d'affaires

93 - St Denis

Gestion des tâches administratives pour le siège de l'EFS

DATE DE REPONSE 21/12/2022

+ de 10.000 avis par jour

Tout voir
Proposé par
Marchés Online

Les réseaux de Franchises à suivre

MAANOS

MAANOS

Massages bien-être, massages sportifs, massages sur mesure

+ 2600 franchises référencées

Tout voir
Proposé par
Toute la Franchise

ARTICLES LES PLUS LUS